Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 décembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Une entreprise dans le domaine du bois crée 50 emplois à Ripon

L'entreprise possède une usine à Saint-Jérôme

Usine Ripon Moulures Warnet

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Moulures M Warnet prend place dans les anciens locaux de l’usine Robert Ribeyron, qui a fermé en 2008.

Moulures M Warnet, une compagnie de moulure de bois située à Saint-Jérôme dans les Laurentides, s’implante dans l’ancienne usine Robert Ribeyron située sur la route 317 à Ripon.

 Un maximum de 50 emplois serait créé par l’entreprise, rapporte le président de l’entreprise, Marius Warnet. Trois employés travaillent déjà à l’usine riponnaise, mentionne-t-il.

L’annonce arrive au même moment où l’industrie forestière subit présentement une crise. «On n’arrêtera pas de faire de la moulure à cause de cela», indique le président, en ajoutant que l'entreprise Moulures M Warnet œuvre dans le secteur de la transformation de bois et est moins touchée par la situation de la région.

L’entreprise devait agrandir leur usine située à Saint-Jérôme, et ce, deux ans après ses débuts. Ils ont finalement changé leur plan pour une deuxième usine. Ripon répondait, d’un point de vue géographique, aux besoins de l’entreprise. «Étant donné qu’on dessert les États-Unis et le Canada au complet, pour avoir la sécurité de nos employés s’il y arrive un pépin, il va tout le temps avoir une autre usine. On ne met pas en péril notre clientèle. On ne voulait pas aller sur la Rive-Sud (de Montréal). On voulait rester de ce côté-ci des ponts», précise M. Warnet.

Le maire de Ripon, Luc Desjardins, est ravi de l’arrivée de l’entreprise laurentienne dans la région. «On est extrêmement fier de ça. 50 (nouvelles) jobs dans notre communauté, il n’en pleut pas tous les jours.»

Un autre projet

Dans une des résolutions adoptées le 2 décembre, la municipalité mentionne que deux entreprises «débuteraient ses activités industrielles liées à la transformation de bois». Outre Moulures M Warnet, un autre projet est donc dans les plans.

M. Desjardins, indique que cette entreprise fabriquerait «des panneaux muraux réusinés». Son nom n’est toutefois pas connu aujourd’hui. Une dizaine d’emplois serait créée si ce projet se concrétise, estime le maire.

Commentaires

18 décembre 2019

Martine Larose

Ses tres bien notre petit village vas s'agrandir bravo

18 décembre 2019

Bernier Marie Andrée

Familles Warner d’Abitibi?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média