Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

27 novembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Sensibiliser les jeunes à la Vittorio Di Ioia

Amputé, Amputés de Guerre, Notre-Dame-de-la-Paix

Vittorio Di Ioia

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Vittorio Di Ioia

«Ce sont des personnes qui leur manquent quelque chose»: tel sont les mots prononcés par le jeune résident âgé de 6 ans de Notre-Dame-de-la-Paix, Vittorio Di Ioia, en tentant d’expliquer ce qu’est pour lui un enfant amputé, une caractéristique qui le démarque de ses autres amis de classe.

Le jeune garçon a récemment participé au Défilé pour venir en aide au père Noël d’Ottawa. Il était accompagné de 9 amis à bord du char allégorique Jouez prudemment de l’Association des Amputés de Guerre. Le but était, en tant qu’adhérent du programme pour enfants amputés Les Vainqueurs, de sensibiliser les jeunes aux dangers avant de commencer à jouer.

La sensibilisation auprès de tous demeure importante selon les parents du jeune. «Je pense que les jeunes connaissent moins ça que dans notre temps. Ils sont moins sur la télé. Ils sont plus sur Instagram, sur la tablette ou autre chose. Ils ont moins accès à cette publicité-là», mentionne le père de Vittorio, Michelle Di Ioia.

Atteint d’une malformation congénitale à sa naissance, Vittorio Di Ioia a un fémur (l’os de la cuisse) deux fois plus petit que la normale dans sa jambe gauche. Cela l'oblige à porter une prothèse personnalisée à son pied. Sans ça, c’est beaucoup plus difficile pour lui de marcher et de courir, mais cette restriction ne l’arrête pas pour autant. «Il était capable de le faire avant ses amis au CPE qui n’ont pas de prothèse», mentionne son père.

Son cas est plutôt unique. «Un enfant sur 50 000 aurait la même malformation que lui», s’est fait dire la mère de Vittorio, Geneviève Auger. La famille ajoute même qu’elles ne connaissent personne du territoire de la Petite-Nation amputé d’un membre.

Habitudes

Amputé NDLP

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Vittorio et son xylophone

À chaque début d’année scolaire, Geneviève accompagne Vittorio dans sa nouvelle classe à l’école Providence située à Saint-André-Avellin. À l’aide d’une vidéo, l’enfant explique, avec sa mère, son amputation congénitale. «C’est sûr qu’à chaque fois qu’il arrive dans un nouvel environnement, ça fuse de question. Toute la cour d’école demande à Vitto ou à sa sœur (Élysa) ce qu’il a», accorde Mme Auger.

Cela n’a pas toujours été de tout repos pour le jeune homme. «Au début, tout allait super bien et à un certain moment il disait: ah, il me semble que je cours moins vite que les autres à l’école.»

«(L'an dernier), tu avais de la peine, car tu étais le dernier à rentrer. Tu ne jouais plus avec tes amis et tu restais sur le bord de la porte», lui remémore son père.

Les parents voient également leur quotidien quelque peu chamboulé à certaines périodes de l’année. Ils doivent se diriger au CHEO à Ottawa pour changer la prothèse de Vittorio, elle qui doit être remplacée dès qu’il grandit. «Habituellement, la règle est que si tu changes de soulier, tu dois changer de prothèse», soutient Geneviève Auger. Sa nouvelle lui permet d’ailleurs de mieux courir et de mieux bouger ses muscles.

Questionné à savoir quel sera son métier, le jeune enfant ne sait pas encore ce qu’il fera. Amateur de jouets, de mathématique et de handball, il sait une chose: peu importe le défi, il en sortira vainqueur.

Commentaires

29 novembre 2019

Lucie Martin

Je fais la lecture avec l'organisme Lire et Faire Lire à l'école Providence et j'ai la chance d'avoir Vittorio dans mon petit groupe de 4 enfants. Vittorio est un enfant très agréable, d'une grande vivacité d'esprit et la condition de sa jambe n'a même jamais été évoquée avec moi ou les enfants depuis que je les ai connus à la mi-octobre. C'est dire que c'est la belle personnalité de Vittorio qui rayonne et l'orthèse se fait bien discrète ... On est fier de toi et tu es un vainqueur !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média