Sections

Anthony Beauchamp rapatrié


Publié le 18 août 2017

LHJMQ. Bien qu'il rentre pour de bon à la maison, Anthony Beauchamp s'est permis d'apporter des changements dans son mode de vie.

La semaine dernière, les Olympiques de Gatineau ont acquis les services de l'attaquant de Thurso des Screaming Eagles du Cap-Breton. Après avoir décidé de quitter l'organisation néoécossaise à l'automne, Beauchamp avait poursuivi sa carrière de hockeyeur avec les Flames de Gatineau dans le junior AAA.

Ça me rendrait fier de revêtir cet uniforme. C'est d'où je viens. C'est un rêve depuis que je suis tout petit de jouer un match pour les Olympiques. Si ça devait arriver, ce serait sûrement le fait saillant de ma carrière.

Anthony Beauchamp sur la fierté de devenir un Olympique

L'ancien Intrépide de Gatineau a rapidement produit avec une récolte de 17 points à ses sept premiers matchs. Il s'attendait à être échangé durant le temps des Fêtes, mais ça n'a jamais abouti. Au final, sous les ordres de Jean-François Lavergne, il a amassé 42 points en 27 joutes, faisant ainsi oublié sa maigre production quelques mois plus tôt.

Voulant retrouver sa touche offensive, mais surtout sa confiance, l'ailier de 5'10 a pu se ressourcer et prendre ses responsabilités, lui qui avait été laissé de côté pendant plusieurs rencontres par la formation des Aigles crieurs.

«Quand j'ai quitté le Cap-Breton, je voulais avoir plus de temps de jeu. Je me suis rendu compte que je ne le méritais peut-être pas. Marquer des buts, ce n'est pas tout. Il faut être aussi un bon joueur dans sa zone défensive et faire plus attention aux détails pour être un joueur plus complet.»

Le Thursolien de 18 ans le reconnait à présent. Ce coup dur l'a peut-être fait reculer d'un pas, mais lui a permis d'en faire deux vers l'avant.

Cet été, il a donc changé sa routine. Faisant les mêmes camps, suivant la même nutritionniste, Beauchamp a apporté des modifications. Il a participé au camp d'habiletés d'Éric Landry, son nouvel entraîneur, et a aussi commencé à prendre des conseils de nutrition, une fois par semaine, du champion du monde du bodybuilding, Samuel Dixon.

«Ça fait du bien de faire d'autres choses. Depuis quatre ans, mes étés étaient tous pareils. Là, j'ai été plus souvent sur la glace et j'ai travaillé les détails sur mon jeu. J'ai le même poids qu'avant, mais j'ai perdu du pourcentage de gras et augmenté ma masse musculaire.»

Son désir de retourner dans le circuit Courteau est palpable. Il ne sera pas un pur inconnu aux yeux de Landry, mais sait que le temps ne sera pas son allié. Trois jours après l'ouverture du camp, le cégep débutera et l'organisation effectuera des coupures.

Surtout que porter les couleurs du club de son patelin, de l'équipe qu'il encourageait qu'il était petit, lui ferait chaud au cœur. Le sentiment de fierté est grand pour Anthony Beauchamp.

«Ça me rendrait fier de revêtir cet uniforme. C'est d'où je viens. C'est un rêve depuis que je suis tout petit de jouer un match pour les Olympiques. Si ça devait arriver, ce serait sûrement le fait saillant de ma carrière», a-t-il conclu.

37 joueurs au camp principal

Les Olympiques de Gatineau amorceront leur camp principal lundi avec une liste de 37 joueurs qui tenteront de se tailler un poste. La formation outaouaise présentera 21 attaquants, 12 défenseurs et 4 gardiens de but. Du lot, 13 recrues ont obtenu une invitation à la suite du Défi des recrues.

Cette liste comprend les noms de Vitalii Abramov et de Mathieu Bellemare. Le récipiendaire du trophée Jean-Beliveau (meilleur pointeur dans la LHJMQ) resterait sur sa terre natale en Russie pour jouer professionnel au lieu d'être du camp des Olympiques. Le second a demandé une transaction. Blessé, le gardien de 19 ans aimerait se rapprocher de sa famille.

Les attaquants (21)

Vitalii Abramov, Mitchell Balmas, William Basque, Anthony Beauchamp, Shawn Boudrias, Aaron Brisebois, Jeffrey Durocher, Eric Eschweiler, Anthony Gagnon, Carl Gervais, Samuel Hatto, Alexandre Landreville, Alec Malo, Tyler MacDonald, Vincent Millot-Ouellet, Alexandre Pellerin, Olivier, Plourde, Métis Roelens, Charles-Antoine Roy, Mikhail Shestopalov.

Les défenseurs (12)

Marc-Olivier Alain, Jake Barter, Gabriel Bilodeau, Alex Breton, Mathieu Charlebois, Jacob Dumouchel, Carson Gallant, Charlie Lacombe, Pier-Olivier Lacombe, Ryan O'Bonsawin, Brendan St-Louis, Will Thompson.

Les gardiens de but (4)

Mathieu Bellemare, Tristan Bérubé, Nick Campbell, Rémi Poirier.