Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 janvier 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

In Médias a fait l’acquisition du Bulletin et de La Petite-Nation

La transaction a été effectuée le 1er janvier

Le Bulletin/La Petite-Nation

Le groupe médiatique In Médias a procédé le 1er janvier à l’acquisition des journaux Le Bulletin et La Petite-Nation qui appartenait à Lexis Media depuis décembre 2017.

Propriétaire de cinq publications en Outaouais et dans les Laurentides, le groupe In Médias a fait l’acquisition de ces deux publications présentes depuis une soixantaine d’années dans le but de poursuivre le travail local autant au niveau de l’information que des annonceurs.

Le groupe se concentre dans les publications touchant les territoires autour de la réserve faunique Papineau-Labelle dans le but de pouvoir offrir une synergie autant aux annonceurs qu’aux lecteurs. «On est dans le domaine des médias et on couvre des territoires limitrophes, explique Sylvain Lacasse, président et directeur administratif de In Médias. Là, on vient boucler la boucle avec Le Bulletin et La Petite-Nation.»

L’équipe du Bulletin et de la Petite-Nation reste en place et poursuivra son travail auprès de la communauté, indique M. Lacasse qui voit un bel avenir pour ces deux publications. «Les hebdomadaires locaux ont encore un bel avenir. Personne ne va parler des petites régions à part les journaux locaux. Et c’est la base fondamentale de nos hebdomadaires.»

Proximité

«La base de nos journaux, c’est la proximité, ajoute Sylvain Lacasse. La proximité de l’information et la proximité des commerçants. Notre structure d’affaires est basée sur la proximité. On veut pouvoir se déplacer et aller voir le monde, être présent.»

Le groupe médiatique entend être très présent sur le territoire. «On veut travailler très fort dans la prochaine année sur la présence dans la communauté. Le concept In Médias, c’est de créer des événements qui mettent en valeur les commerçants et les différents produits d’une région.»

Ces événements seront créés autour des forces du territoire. «C’est toujours basé autour des commerçants de la région et de ce qui se fait le mieux dans la région. Quand il y a des produits différents, on les met en valeur. C’est vraiment ça le concept in Media et ça ne sera pas différent. On va créer des produits, des événements qui feront que les gens vont s’associer à la mouvance In Média.»

Changements

L’acquisition des deux publications par In Médias entraînera quelques changements pour les lecteurs au cours des prochaines semaines, notamment au niveau du visuel du journal.

«Quand on a créé In Médias, on voulait que d’un seul coup d’œil, un lecteur, peu importe le marché où il se trouve, reconnaisse une publication In Medias. Pour nous c’est très important parce qu’on veut créer une marque de commerce autour de In Médias. Au niveau de la crédibilité, de l’apparence. On veut que les gens se reconnaissent dans ce produit-là. Il risque d’avoir des changements qui vont être annoncés plus tard.»

Si le visuel est appelé à changer, l’objectif des deux publications restera le même, soit de parler des gens et des événements d’ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média