Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

23 novembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un potentiel de développement du sport en milieu rural

Loisir sport Outaouais

Renards Blancs

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Peu de sports liés aux Jeux du Québec sont offerts à l’extérieur du territoire de Gatineau selon un portrait réalisé par Loisir sport Outaouais.

L’organisme a discuté avec des intervenants de la région dans les sports liés aux Jeux du Québec pour dresser ce portrait qui a été  présenté dernièrement au Forum Outaouais 2019.

En entrevue avec Le Bulletin, Marguerite Poelman, agente de développement à Loisir sport Outaouais, a souligné que Gatineau obtenait la plus grande part des sports dans l’Outaouais alors que 97% d’entre eux sont offerts sur le territoire.

La MRC des Collines de l’Outaouais vient au deuxième rang alors que 46% des sports sont offerts sur le territoire. Pour la MRC de Papineau, on y compte 14% des sports liés aux Jeux du Québec qui sont offerts directement sur le territoire. 

«Ce que ça me dit, c’est que je le vois comme un potentiel de développement pour des disciplines sportives associées aux Jeux du Québec qui pourraient sortir de Gatineau et peut-être faire des partenariats avec des municipalités en milieu rural», indique Mme Poelman.

Des enjeux

La volonté de Loisir sport Outaouais avec ce portrait est de travailler avec les associations sportives pour développer le sport partout en Outaouais avec des sites satellites pour certaines disciplines ou encore des nouveaux sports dans le milieu rural.

Ce milieu a quand même certains avantages pour des disciplines. «Une des forces en milieu rural que je vois, c’est définitivement les plateaux de plein air, explique Marguerite Poelman. Il y a un potentiel.»

Mais il y a aussi plusieurs enjeux. D’abord, celui des infrastructures. Certaines sont très coûteuses et ne valent possiblement pas la peine pour les municipalités. «Par exemple, ça devient difficile pour une municipalité de supporter une grosse piscine qui répond aux critères.»

La distance est aussi un enjeu. «Le réflexe des disciplines sportives est de se rapprocher de la concentration de la population pour favoriser l’accès à des entraînements pour tous. Gatineau, c’est quand même 73% de la population en Outaouais.»

«Il y en a plusieurs qui nous l’ont mentionné. Si on essaye de sortir, ça devient difficile. On perd des joueurs et il y en a à ce moment-là qui ne sont plus satisfaits de l’endroit où l’on offre l’entraînement.»

Les chances de développements de plus de disciplines sportives dans la MRC de Papineau, par exemple, passent donc par l’offre locale. «Il faut vraiment que ce soit un club qui se développe à Papineau et qui dessert la clientèle de Papineau», mentionne Mme Poelman.

Avec ce portrait du sport en Outaouais, Loisir sport Outaouais prépare un plan d’action qui sera dévoilé dans les prochaines semaines et qui proposera des mesures pour tenter de développer le sport sur tout le territoire. Un document présentant le portrait du sport de façon plus détaillée sera aussi bientôt diffusé sur le site de Loisir sport Outaouais.

Les sports liés aux Jeux du Québec offerts sur les territoires

Gatineau 97%

MRC des Collines de l’Outaouais 46%

MRC de Papineau 14%

MRC Vallée de la Gatineau 14%

MRC du Pontiac 3%

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média