Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 novembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

La tour d’observation ouverte aux Montagnes noires

Point de vue, Ripon

Tour Observation Ripon

©Courtoisie - La Petite-Nation

La tour d’observation du Parc des Montagnes noires est maintenant accessible.

Les visiteurs du Parc des Montagnes noires à Ripon peuvent dorénavant monter dans la nouvelle tour d’observation.

Cette nouvelle infrastructure est prévue depuis quelques années et faisait partie des éléments subventionnés par le gouvernement du Québec en 2017. Elle devait ouvrir plus tôt cette année, mais son installation a été retardée. C’est finalement dans les derniers jours que les gens ont pu commencer à l’utiliser.

D’une hauteur de 12 mètres au sommet, elle permet une vue de 360 degrés. Ça permet aux gens d’observer l’ensemble du massif des montagnes noires qui regroupe 7 sommets, indique David Massé du Parc des Montagnes noires.

Le sommet n’est pas le seul endroit où les gens pourront aller en observation puisque la tour comprend quatre paliers à différentes hauteurs permettant aux visiteurs de vivre l’expérience différemment.

Central

Cette tour était souhaitée par les responsables du Parc des Montagnes noires pour offrir un complément au belvédère qui s’y retrouve depuis 2000. Ce dernier permet une vue dans une direction, soit Chénéville et le Mont-Tremblant.

Autre différence, l’emplacement de la tour d’observation. Elle devient le lieu de convergence des différents sentiers se retrouvant dans les montagnes noires ce qui en fait l’infrastructure centrale.

David Massé estime que cet ajout sera bénéfique pour le développement du Parc des Montagnes noires et par le fait même, pour la région. «C’est une belle infrastructure pour toute la MRC de Papineau», estime-t-il.

La tour sera aussi accessible en tout temps puisqu’elle sera déneigée en hiver, ajoute-t-il.

Une ouverture officielle de cette nouvelle infrastructure est prévue dans les prochaines semaines.

Commentaires

10 novembre 2019

Guy Germain

Il ne manque que la dispositif d'encrage, une corde, soit de petites cordes pour faire un siège suisse ou des harnais pour faire du rappel, pour peu d'investissement on pourrait avoir une source de revenu qui pourraient servir à l'expansion du parc.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média