Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 novembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

2019: L’année mouvementée de Diable à Cinq

Artistes locaux

Diable à cinq

©Valérie Ménard - La Petite-Nation

Le groupe Le Diable à Cinq sera de passage à Ripon le 29 novembre

La présente année ne tombera pas aux oubliettes pour le groupe de musique traditionnelle riponnais Le Diable à Cinq. Ce dernier a parcouru différentes régions du Québec afin de faire découvrir leur talent aux spectateurs. Pour boucler la boucle, ces derniers lanceront le 29 novembre prochain leur second album intitulé «Debout» au Marché public de Ripon.

«On a vraiment poussé plus loin nos interprétations des chansons issues du répertoire traditionnel de la région et du Québec. Nous avons aussi quelques compositions actuelles du Diable à Cinq», mentionne le pianiste du groupe Éloi Gagnon-Sabourin quant à leur œuvre «Debout».

Pour leur prochain disque, Le Diable à Cinq affirme s’être démarqué avec leur style propre à eux. «On a essayé de sortir quelque peu du moule traditionnel pur et dure. C’est encore de la musique traditionnelle, mais on a voulu se concentrer sur ce qui fait la force de Diable à Cinq, soit de la musique qui fait lever, qui est dynamique et qui est «punchée » .»

Succès

Le groupe de la région a fait la première partie du groupe Les Cowboys fringants lors de la Fête nationale régionale de la Rive-Sud. Entre 30 000 et 40 000 personnes étaient présentes lors de la prestation du groupe riponnais. «C’est le plus grand show qu’on a fait à vie. C’était quand même impressionnant avec un immense stage, le tout rediffusé en direct sur des écrans géants», indique M. Gagnon-Sabourin.

L'autre fait marquant dans leur année demeurera le Festival de musique traditionnelle de Papineau à Ripon où ils ont pu performer devant les leurs au premier festival de ce genre dans la Petite-Nation.

«Il y avait 1300 personnes dans un chapiteau plein à craquer[…]Ça a été un de nos spectacles coups de cœur» -Éloi Gagnon-Sabourin

Les musiciens étaient également en spectacle en Abitibi-Témiscamingue la semaine dernière pour le Festival Trad de Val-d’Or. «C’est un festival émergent. C’est seulement sa deuxième année, mais déjà il a sa renommée», lance le pianiste du groupe. Ce concert terminera la tournée de leur premier album.

«Debout», le prochain album du groupe, sortira au mois de novembre et joueront au Marché Public de Ripon le 29 du mois. Déjà, l’événement Facebook compte près de 500 personnes, ce qui emballe le groupe. «Ça fait plus d’un an qu’on travaille sur le projet. On a fait des petites productions ici par là, mais là, on vient de passer sept jours en retraite fermé dans Lanaudière pour enregistrer le tout. Nous sommes en train de travailler à le finaliser», conclut Éloi Gagnon-Sabourin.

Après Ripon, ils se dirigeront dans la région de Lanaudière, à Sherbrooke, à Weedon et à Montréal pour le lancement de «Debout».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média