Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 novembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Céleste Lévis, de La Voix à Saint-André-Avellin

Musique

Céleste Lévis

©Courtoisie - La Petite-Nation

Céleste Lévis sera à Saint-André-Avellin le 9 novembre

L’ex demi-finaliste de La Voix en 2015 Céleste Lévis sera de passage à Saint-André-Avellin le 9 novembre au St-André.

Celle qui a planifié elle-même ses concerts se réjouit de son passage à Saint-André-Avellin puisque ce sera la première fois qu’elle y fera bonne figure. «Ma tante a un chalet à Saint-André-Avellin. C’est un village que je connais très bien et ça me tentait beaucoup de faire un spectacle. Ça sera pour moi une découverte de mon public.»

La chanteuse ne cache pas son intérêt à jouer à l’extérieur des grands marchés. «C’est important pour moi de venir dans les petites villes. Ce n’est pas tout le monde qui veut faire 60 minutes de route pour se rendre à la ville où il y a un spectacle», mentionne l’auteure-compositrice-interprète.

Âgée de 24 ans, la chanteuse native de Timmins dans le nord de l’Ontario a vu sa popularité s’accroître depuis 2015 alors qu’elle a terminé son parcours à l’émission La Voix en demi-finale. Ce résultat lui a également permis de faire la première partie de Francis Cabrel lors de sa tournée québécoise en 2016.

Les spectateurs pourront entendre plusieurs chansons de son dernier album autoproduit en 2018 intitulé «Donne-moi le temps» , un album de genre Pop/Folk auquel les titres sont interprétés en français.

«J’essaie de baser mes chansons sur ce qui se passe dans ma vie. Je suis quelqu’un de très positive et mes chansons comportent tout le temps un message d’espoir. Aussi, je suis une artiste qui continue à grandir… Il faut venir au spectacle pour apprendre qui je suis», souligne-t-elle.

Elle a également été lauréate du Projet Portée en mai dernier et sélectionnée dans 3 autres catégories du Gala des Prix Trille Or de l’Association des professionnels de la chanson et de la musique franco-canadienne. «Ça m’a permis d’aller dans plusieurs festivals au Canada», indique-t-elle.

L’artiste «est tombée en amour avec la musique» alors qu’elle est atteinte à l’âge de 13 ans de la malformation d’Arnold Chiari, une malformation congénitale du cervelet. L’intervention chirurgicale l’a contrainte à cesser toute activité sportive afin d’éviter tout contact. C’est à ce moment précis qu’elle se tourne vers le milieu musical.

«Lorsque j’ai commencé à écrire des chansons, ça m’a vraiment aidé à m’exprimer. Tout arrive pour une raison et je suis là aujourd’hui à cause de tout ce qui m’est arrivée.»

Présentement en tournée dans la Belle Province, celle-ci voit grand pour le futur. «Je suis chanceuse de pouvoir faire des tournées en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick. J’aimerais continuer ça en 2020», conclut la jeune chanteuse en affirmant que son équipe et elle écriront un prochain album l’année prochaine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média