Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 octobre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

L'usine Fortress ferme temporairement ses portes

323 employés se retrouvent sans emploi

©Photo La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

L'usine Fortress à Thurso

L'usine Fortress de Thurso, où travaille 323 personnes, ferme ses portes.

En septembre dernier, 5 millions de dollars ont été accordés à Fortress Global Entreprises (Fortress) par le gouvernement provincial. Cela devait leur permettre d’assurer le maintien à court terme des activités à son usine de Thurso.

L’entreprise a vu récemment le prix de la cellulose spécialisée diminuer de 25 % notamment en raison des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

«L’important aujourd’hui, dans un dossier comme ça, c’est d’avoir une pensée pour les gens qui y travaillent et qui font vivre leur famille par la papetière. À partir de demain matin, on va continuer à travailler extrêmement fort pour assurer la réouverture le plus tôt possible», mentionne le maire de Thurso Benoit Lauzon.

«C’est certain que c’est immense. La ville de Thurso s’est bâtie avec les deux usines. C’est notre fierté ces usines-là», ajoute-t-il.

En septembre dernier, le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon avait mentionné qu’«un arrêt des activités de l’usine de Fortress à Thurso aurait des répercussions majeures sur l’économie locale et régionale. Le gouvernement a choisi d’intervenir pour maintenir les 323 emplois de l’usine, sans compter ceux de ses fournisseurs. Nous avons confiance que cette aide permettra à Fortress de mettre en place les solutions qui assureront sa pérennité.»

Selon les dires de M. Lauzon, l’usine fermera vendredi.

Commentaires

7 octobre 2019

Trottier Joanne

LOL ....très désolant pour la région, nous avons tellement besoin d'emploi. Il y a sûrement eu négligence au niveau de la gestion. J'espère de tout coeur que les dirigeant vérifieront la marche à suivre pour garder nos emplois si précaire dans notre région. J'espère que les hauts dirigeant n'abuseront pas d'une hausse de salaire comme beaucoup d'entreprise qui ne pensent qu'à leur poche et non à la protection des emplois si essentielles.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média