Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 octobre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

À 81 ans, il travaille 70h par semaine sur son éventuel rêve

le Namurois Jean-Paul Gauthier est âgé de 81 ans

Jean-Paul Gauthier

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Le Namurois Jean-Paul Gauthier

Le résident namurois Jean-Paul Gauthier réalise un rêve de jeunesse, celui d’avoir sa propre ferme, et ce, en l’ayant lui-même construit à l’âge de 81 ans.

Le déclic s’est amorcé l’an dernier à l’automne alors que sa compagne de vie est décédée. Cela lui a causé quelques questionnements sur la manière dont il voulait vivre son quotidien. «Qu’est-ce que je vais faire de mon temps? Ça commençait à être pas mal plate. Pour passer le temps, ça serait mieux», indique Jean-Paul Gauthier.

Le rêve d’une ferme n’est pas anodin. En fait, Jean-Paul Gauthier se remémore que, plus jeune, il aimait contempler les animaux de la ferme familiale.

Toutefois, il a laissé ce souhait quelque peu de côté pour se concentrer sur son boulot chez H Leggett & Fils à Namur, entreprise où il exerçait le métier de mécanicien industriel pendant plus de 30 ans.

Les travaux se sont amorcés au printemps. Le béton est coulé depuis quelques mois. M. Gauthier croit que le tout sera prêt prochainement puisqu’il est en train de finaliser quelques détails à l’intérieur notamment les enclos pour les animaux.

Passion

Namur Ferme

©Alex Proteau - La Petite-Nation

La ferme de Jean-Paul Gauthier

À 81 ans, celui-ci ne compte pas les heures, mais estime «travailler environ une dizaine d’heures par jour sur sa ferme.»

«Je suis tout seul là-dedans. Un de mes garçons est venu m’aider à égaler le ciment. Il est aussi venu m’aider à faire la toiture. Tout le reste du temps, c’est moi», affirme-t-il.

Questionné quant à ses habitudes de vie, Jean-Paul mentionne avoir travaillé physiquement toute sa vie. Il n’a jamais été dans une salle de conditionnement physique ou un adepte de jogging.

«Physiquement, je suis moyennement n forme. Je fais des bonnes journées encore. Les jambes, les reins, c’est un peu plus difficile», soutient-il.

À quelques semaines de son ouverture de sa petite ferme personnelle, l’octogénaire a déjà une idée de ce qu’il désire. «J’aimerais avoir des poneys et une coupe de chèvre, des moutons, des poules et des lapins.»

Commentaires

3 octobre 2019

Louise Arsenault

BRAVO !TOUJOURS , ALLER AU BOUT DE NOS REVES, SI POSSIBLE

3 octobre 2019

Danielle Longtin

Bravo a monsieur Gauthier, bel exemple pour notre communauté!!!!!

3 octobre 2019

line brault

Bravo Mr. Gauthier! Qu'elle beau projet! Félicitation a vous

3 octobre 2019

Stéphane Paquette

Un exemple à suivre si l'ont as ce rêve. Mais ne pas attendre à 80 ans pour le réaliser c'est encore mieux. Ceci dit, il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves !

4 octobre 2019

Diane Parent

J’ai hâte d’aller votre ferme, félicitations M. Gauthier

6 octobre 2019

Raymond Leclerc

C'est un projet fantastique et M.Gauthier vous êtes un exemple de détermination .Bravo

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média