Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 octobre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

La Petite-Nation se mobilise pour l’environnement.

marche pour le climat

Marche Climat

Marche pour le climat à Saint-André-Avellin

Papineauville, Saint-André-Avellin, Chénéville et Ripon ont vu leurs rues animées vendredi dernier dans le cadre de marche pour le climat.

Papineauville a été celle où les gens ont été les plus nombreux en Petite Nation. Les manifestants pacifiques ont amorcé leur trajet au Métro de Papineauville vers midi pour se diriger devant les bureaux de la MRC de Papineau. Deux arbres ont été plantés de façon symbolique. Une délégation nombreuse de l’école Louis-Joseph-Papineau à Papineauville était présente. Plusieurs citoyens ont également emboîté le pas. Certains ont pris la parole après la marche de Papineauville pour émettre leurs demandes aux différents gouvernements.

«Comme partout ailleurs, faisons du bruit pour passer un message clair à nos gouvernements parce qu’il est évident que les petits gestes ne suffisent plus. Nous nous rassemblons pour leur demander d’assumer leur part de responsabilités face à la situation actuelle», a affirmé Nancy Yank pendant le rassemblement à Papineauville.

 

Marche pour le Climat

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Marche pour le climat à Papineauville

Marche pour le climat Papineauville

Marche pour le climat Papineauville

Marche pour le climat Papineauville

Saint-André-Avellin

De leur côté, les élèves de l’école JM Robert/Providence à Saint-André-Avellin ont marché dans leur municipalité vers 8 h le matin. Ils se sont dirigés vers le bureau de poste où ils ont déposé deux lettres à l’intention des différentes instances gouvernementales. Ils sont retournés pour le début des cours à 8 h 30.

Les jeunes élèves du comité environnemental de l’école JM Robert avaient plusieurs raisons de marcher vendredi dernier.

«C’est pour changer les habitudes de vie des gens», mentionne une des jeunes élèves.

«On doit faire attention à nos déchets», enchaîne Maéva.

«On peut économiser l’eau», ajoute Sarah-Maude.

Chénéville et Ripon

Marche pour le Climat

©Alex Proteau

Marche pour le climat à Chénéville

L’école primaire Adrien-Guillaume à Chénéville a également marché pour le climat vendredi. Toutes les classes ont participé, de la maternelle 4 ans à la sixième année. «Avant la journée du 27, dans les classes, il y a eu des discussions de groupes. Ils ont regardé des vidéos et certains ont fait des affiches promotionnelles pour faire attention à la planète», indique la directrice des écoles Adrien-Guillaume et Saint-Cœur-de-Marie à Ripon Manon Pagé. Les élèves de l’école Ste-Cœur-de-Marie ont également marché dans les rues pendant cette journée.

Instances

La MRC de Papineau a entendu le mot des citoyens. Celle-ci a d’ailleurs adopté une résolution lors du dernier conseil des maires de la MRC, en mentionnant l’environnement comme enjeu phare pour les élections fédérales.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média