Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

25 septembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

L'école LJP marchera pour l’environnement

Dans le cadre de la marche mondiale pour l'environnement du 27 septembre

Marche Environnement

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Laurent Forget, Vincent Ouellette-Destroismaisons et Lévy Boyer marcheront pour l’environnement

En vue de la marche prévue dans deux jours (27 septembre) à l’échelle mondiale, les élèves de l’école secondaire Louis-Joseph Papineau à Papineauville défileront dans les rues de la municipalité grâce à un événement organisé par la Fondation Biodiversi-Terre.

Leur parcours débutera au Métro situé devant l’établissement scolaire et se dirigera au parc devant les bureaux de la MRC de Papineau de la rue Viger à Papineauville. À titre symbolique, les marcheurs planteront quelques arbres à leur arrivée. Ceux-ci reprendront le chemin vers l’école par la suite.

«Ce n’est pas tout le monde qui peut aller dans les grands centres», explique un membre du CA de Biodiversi-Terre Vincent Ouellette-Destroismaisons.

Les élèves n’auront pas à s’absenter puisque la marche aura lieu pendant l’heure du diner. L’école a appuyé l’initiative de la manifestation et enverra même une lettre aux parents à venir marcher avec les élèves.

Actualité

Une petite délégation de l’école prendra le chemin de Montréal pour aller manifester. «Si tous les jeunes sortent en excluant les classes qui vont à Montréal, ça pourrait monter à 500 personne. J’ai très hâte de voir comment cela va se passer», mentionne M. Ouellette-Destroismaisons.

Les enjeux environnementaux sont d’actualités et stimulent les élèves du secondaire à s’impliquer. «Ça rejoint tout le monde. Tout le monde va être uni pour une même cause», ajoute l’étudiant de 5e secondaire Laurent Forget, qui marchera pour l’environnement à Montréal.

Afin de diminuer les déchets, les deux jeunes affirment que certaines mesures pourraient être envisagées par les municipalités et les commerces tels l’instauration de compost et l’ajout de contenants de recyclages.

Ils comprennent aussi que la marche est une bonne chose, mais qu’ils peuvent changer eux aussi des actions quotidiennes. «J’essaie toujours d’acheter quelque chose en vitre ou en aluminium et d’utiliser moins de plastiques», répond Lévy Boyer, qui marchera à Papineauville.

L’institut de recherche rattaché à l’Université du Québec en Outaouais ISFORT de Ripon participera aussi à la marche à Papineauville.

Saint-André-Avellin

Marche Environnement JM ROBERT

©Alex Proteau - La Petite-Nation

Les jeunes de JM Robert/Providence ont marché en mars dernier pour l'environnement

Une marche sera aussi prévue à l'école JM Robert/Providence à Saint-André-Avellin la même journée à 8h00.

Commentaires

26 septembre 2019

Réjistina Dognon

Puisse notre marche porter de bon fruit

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média