Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 septembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Le prochain Paul Arcand à Papineauville?

La radio étudiante permettra aux jeunes de développer leurs habiletés radiophoniques

Radio étudiante LJP

©Nathalie Bernard - La Petite-Nation

L’école secondaire LJP bénéficiera du coup de main de Radio-Jeunesse qui chapeautera le projet. Les élèves de l’école papineauvilloise seront bien encadrés, car l’organisme qui les chapeaute compte plus de 15 ans d’expérience en plus d’avoir participé à un peu plus de 100 radios étudiantes.

Le projet a été initié par l’animatrice BO2 (régi par la SAJO) Annick Gascon en février dernier. «J’ai parti la radio-étudiante avec quatre jeunes l’an dernier et on a fini avec 14 élèves», explique Annick Gascon. Sept mois plus tard, plus d’une vingtaine de jeunes ont manifesté leur intérêt d’améliorer leur prouesse radiophonique.

Afin d’être prêt, Radio-Jeunesse s’est rendu à quelques occasions à LJP pour donner des ateliers de formations aux futurs adeptes de la radio. «Pour rendre ça encore plus ludique et complet, on les a amenés à la station de Radio-Jeunesse à Gatineau pour vivre une expérience de radio en direct», soutient la directrice de la Radio-Jeunesse à Gatineau Nathalie Bernard.

Les élèves seront amenés à relever de vrais défis. «Ils devront aller chercher du contenu dans leur communauté, que ce soit du contenu jeunesse, des entrevues et des activités. Ce sera diffusé à grande échelle.»  

Détails

Selon un document remis lors du conseil des maires de la MRC de Papineau du 19 juin, le projet Radio Jeunesse coûterait 27 995 $. La MRC de Papineau leur a remis 16 000$ et le la Table Jeunesse de l’Outaouais 1000 $.

La somme offerte par la MRC permettra l’installation d’une antenne de 50 watts sur le toit de l’école afin d’améliorer la qualité de la diffusion dans le territoire de la Petite-Nation. «On augmente la puissance de l’antenne de Papineauville. Nous sommes en train de regarder comment nous allons procéder. Nous avons fait un test en juin dernier où on a pu diffuser deux journées de radio. Maintenant, on va essayer de rendre ça plus permanent.»

Encore en préparation, Mme Bernard avance que tout devrait être prêt pour la fin octobre, début novembre.

Les citoyens de la Petite-Nation et de Gatineau pourront entendre les jeunes sur les ondes de 1670 AM ou sur onlineradiobox.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média