Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 août 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

«85% des usagers qui utilisent la 50 dans le tronçon roulaient à 103 km/h et moins»

Les accidents sur l'autoroute 50

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Le ministère des Transports du Québec et la Sûreté du Québec souhaitent sensibiliser les automobilistes à leur comportement sur les autoroutes de la région, notamment sur l’autoroute 50 dans le secteur de L’Ange-Gardien.

Les deux organisations ont rencontré les médias pour inciter les gens à redoubler de prudence sur les autoroutes alors que les prochaines semaines risquent d’être très occupées sur les routes.

Même si des démarches sont faites pour diminuer la vitesse des automobilistes sur le réseau, ce ne serait pas le problème principal. «Ce n’est pas la vitesse nécessairement qui est en cause dans les accidents sur ce tronçon-là», indique Rosalie Faubert, conseillère en communication pour le MTQ Outaouais.

«Le ministère a réalisé une étude de vitesse et puis ç’a démontré que 85% des usagers qui utilisent la 50 dans le tronçon roulaient à 103 km/h et moins», ajoute-t-elle.

C’est pourquoi le MTQ et la SQ ciblent plus les comportements comme l’utilisation du cellulaire au volant, les dépassements illégaux, les dépassements à la fin des deux voies quand il ne reste plus de place ou encore les automobilistes qui suivent de trop près.

Ces messages sont véhiculés depuis plusieurs années, mais ils sont toujours nécessaires selon Marc Tessier, agent d’information pour la SQ en Outaouais. «Les gens ont tendance à oublier, peu importe les raisons. C’est important de répéter le même message.»

«Au MTQ, on appelle surtout à la patience, affirme de son côté Mme Faubert. Il y a de la congestion au mois de septembre. On demande aux usagers de prévoir les déplacements et d’être patient.»

Campagne particulière

Par ailleurs, une campagne particulière pour l’autoroute 50 est en préparation et devrait être lancée plus tard cet automne. Les sujets et la nature de cette campagne sont encore en discussion et miseront sur les causes des différents accidents, notamment la distraction et l’alcool.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média