Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 août 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Conclure la saison de soccer de belle façon

Les équipes joueront au moins deux parties

Soccer Buckingham

© - La Petite-Nation

Le Mundial de soccer du FC Petite-Nation est de retour du 9 au 11 août prochain à Saint-André-Avellin pour clôturer la saison 2018-2019 de l’association.

Sept catégories seront du tournoi dont cinq pour les moins de 18 ans (U6, U8, U10, U12 et U15) et deux pour les adultes (Division 1 et Division 2). Toutes les équipes sont assurées de jouer au moins deux parties.

 «Ce sont les journées pour voir les jeunes jouer au même endroit. On a une belle visibilité», mentionne le président de l’association du FC Petite-Nation Raphaël Marcotte.

«On a déjà eu des équipes plus compétitives qui jouaient à l’extérieur. Étant donné la donnée des grandeurs des terrains, on joue souvent à 7. C’est parfait, parce qu'on n'a pas un gros bassin de joueurs. Ça en prend moins pour une faire une équipe», soutient-il.

Et il y a une raison particulière derrière cette date hâtive. «On le fait à la mi-août, car on a remarqué que le hockey recommence un peu après. Le calibre diminuait, car les jeunes qui jouaient au hockey partaient», explique-t-il.

Alors que les chiffres sont en diminution dans l’ensemble de la province (173 000 joueurs affiliés en 2017 et 168 000 joueurs affiliés en 2018 selon la Ligue de soccer élite du Québec), M. Marcotte constate une augmentation des inscriptions dans l’association. «Pour la première fois en cinq ou six ans, on a plus d’inscriptions que l’année précédente. On a beaucoup de U6, ce qui explique un peu tout ça.», concède M. Marcotte.

La localisation du tournoi change aux deux ans. L’an prochain, Papineauville sera l’hôte de cet événement sportif. «Ce sont les seuls qui peuvent accueillir le terrain. Ce n’est pas parce qu’on ne veut pas aller à Plaisance ou dans d’autres municipalités, c’est seulement parce qu’ils n’ont pas assez de terrains.»

Assister aux joutes sera gratuit pour tous.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média