Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 août 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

La Belgique redébarque en Petite Nation

Les jeunes belges sont âgées entre 15 et 21 ans

Scouts Belges

©Alex Proteau - La Petite-Nation

La délégation du Mouvement de jeunesse de Namur était de passage au Parc Oméga jeudi dernier

Au début juillet, près de 135 Belges étaient débarqués en Petite Nation dans le cadre des fêtes namuroises. Cette fois-ci, elles sont un peu plus d’une quinzaine de jeunes filles belges âgées de 15 à 21 ans venues découvrir la MRC de Papineau pour une durée de 10 jours.

:«En fait, on voulait faire un projet sur l’environnement, le développement durable et l’écocitoyenneté. On s’est dit que le Québec c’était fort en nature et que c’était le bon endroit pour faire ça», souligne Lola Gillet, animatrice du Mouvement de jeunesse.

Contrairement au Québec, le Mouvement de jeunesse (scouts) est toujours pratiqué. «Un jeune sur 2 fait ça en Belgique», mentionne Aude Corbeel, également animatrice.

Mais, ce n’est pas tout le monde qui a la chance de prendre l’avion pour vivre une expérience lors de leur passage avec le Mouvement de jeunesse. «On a eu de la chance. On a travaillé pendant deux ans avec les filles pour pouvoir faire ce qu’on fait aujourd’hui ici. On a organisé des anniversaires, fait de la nourriture. On est très heureuses. On se dit que le travail paye», se réjouit Lola.

Et le lien avec leurs homologues namurois n’est pas anodin. «D’autres personnes de notre mouvement étaient déjà venues ici. C’est comme ça qu’on a entendu. On a été en contact avec Jessy Laflamme et Fanny St-Amour qui nous ont aidés à créer tout ce qu’on fait ici», explique Aude Corbeel.

Depuis leur arrivée, elles sont allées à la réserve écologique de la Forêt-la-Blanche située à Mayo. Elles ont aussi obtenu une formation avec l’Institut des Sciences de la forêt tempérée à Ripon en plus de passer quelque temps dans certaines municipalités telles Saint-André-Avellin et Montebello.

Quant à leurs impressions sur le Québec, les jeunes filles sont unanimes. «C’est grand, c’est vaste et c’est très accueillant!»

Les jeunes termineront leur périple au Québec avec un court passage de quatre jours à Montréal.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média