Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 août 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Bientôt du changement pour Jean-Yves Guindon

L'aquarelliste désire tenter d'autres horizons artistiques

Jean-Yves Guindon

© - La Petite-Nation

Reconnu à travers l’Outaouais, l’aquarelliste Jean-Yves Guindon nous propose sa dernière exposition champêtre au 72, route 321 à Saint-André-Avellin du 3 au 11 août, de 13 h à 16 h.

L’événement estival, qui soufflera trente bougies cette semaine, rassemble les récents travaux hivernaux de M. Guindon.

Ce sera la dernière exposition champêtre pour M. Guindon, lui qui se dit être à une autre étape. «Les gens ne doivent pas imaginer que je lâche l’aquarelle ou que je déménage!», affirme Jean-Yves Guindon.

«Je ne me voyais dans ma tête une 31e exposition. Ça devient un peu redondant. On veut faire quelque chose de différent. Avec un nouveau nom», soutient l’artiste.

 Le nouveau septuagénaire souhaite aussi prendre plus de temps pour faire d’autres produits. «Je veux faire de la musique, de la sculpture, du jardinage, etc.».

Cela diminuera quelque peu le nombre de tableaux peints de 125 à environ 75. «Je veux me donner plus de temps ailleurs», explique M. Guindon.

Omis son temps personnel, l’aquarelliste mentionne que ce sera bon pour sa clientèle.

«On veut essayer d’attirer de la nouvelle clientèle. C’est une réalité. Mes clients qui m’encouragent ont des tableaux en masse. Certains en ont 32, d’autres 20, affirme-t-il. J’ai un marché continuel. C’est encore très primé, mais je m’aperçois que ma clientèle change.»

Jean-Yves Guindon a eu droit à tout un honneur en juin dernier alors que celui-ci a reçu la médaille de l’Assemblée nationale. Celui-ci a été comparé à Guy Lafleur pour l’impact qu’il avait dans la communauté.

L’aquarelliste conclut qu’une exposition automnale aura lieu du 11 au 14 octobre pour accommoder les gens à l’événement estival.

Fermeture

Jean-Yves Guindon

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Jean-Yves Guindon lorsqu'il a reçu sa médaille de l'Assemblée nationale le mois dernier

Lors des expositions de l’aquarelliste, la femme de Jean-Yves Guindon tient un pavillon de 20 pieds par 40 pieds pour exposer son usine-boutique de dentelle. Cette année, elle fermera boutique et liquidera ses matériaux. «Il y a beaucoup moins de demandes», concède M. Guindon. Le tout sera accessible du 3 au 11 août.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média