Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 juillet 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Sainte-Ursule remporte la 27e compétition provinciale de pompiers, l'usine Fortress 4e

«On a eu une très belle fin de semaine», a souligné le responsable de la compétition Jason Carrière, en parlant de la 27e compétition provinciale des pompiers du Québec qui se tenait dans la municipalité du 28 au 30 juin.

Les Guerriers de la caserne de Sainte-Ursule en Mauricie ont remporté la compétition devançant les casernes de Yamachiche et de Victoriaville. Les Chevaliers du feu de Fortress de Thurso ont quant à elle été la meilleure caserne de la Petite-Nation, finissant 4e.

«Ça l’a été en deux temps. Au début, on était moins confiant. On a eu quelques difficultés. L’épreuve de dimanche matin s’est bien déroulée comme la finale. On est super heureux», se réjouit le pompier de la caserne gagnante Antoine Fafard.

Le pompier souligne la difficulté de quelques épreuves: «l’épreuve du dimanche matin était très physique. C’était très physique, on a tout donné pour essayer de passer. On a laissé beaucoup d’énergie sur le terrain.»

Coïncidence, Sainte-Ursule avait aussi remporté la compétition en 2017, alors qu’elle se tenait encore une fois en Petite-Nation, à Papineauville. «Mets que la Petite-Nation organise de nouveau la compétition, on va revenir», émet à la blague le pompier.

Questionné quant au succès de la caserne, celui-ci souligne l’importance d’avoir la même équipe. «C’est l’habitude. Ça fait 8 ans qu’on est à la caserne. Chaque personne a sa tâche.»

Malgré avoir terminé à une marche du podium, l’équipe des Chevaliers du feu de Fortress est fier de s’être rendu en finale. «Elle était en milieu de peloton hier et a réussi à se faufiler en finale en obtenant le meilleur temps de l’épreuve de ce matin», mentionne Jason Carrière.

Au niveau local, 7 casernes de la Petite-Nation ont participé aux activités soit Lochaber, Saint-André-Avellin, Fassett, Papineauville, Thurso (Fortress), Notre-Dame-de-la-Paix et l’Ange-Gardien.

Le programme de la compétition comportait cinq épreuves et a donné du fil à retordre aux pompiers.

Les citoyens ont été nombreux à répondre à l’appel des organisateurs. Selon Jason Carrière, les estrades ont été remplies toute la fin de semaine et entre 500 et 1000 personnes ont fait leur tour sur la rue Guy-Lafleur pour assister à la compétition.

Guy Lafleur était d’ailleurs présent samedi lors du souper tenu au chapiteau à l’arrière de l’aréna qui porte son nom. «C’est sur que d’avoir M. Lafleur, qui est toujours content de venir à Thurso, c’est sûr et certain que ça l’a pogné».

Grande responsabilité

 

D’ailleurs, un comité a été crée récemment afin d’assurer la survie de la compétition provinciale pour être sur que ça soit plus facile pour les municipalités. «Ça implique beaucoup de travail. Avec mon équipe, ça doit faire au moins un an qu’on travaille pour accueillir la compétition. Ce n’est pas un travail à temps plein. C’est du bénévolat. Ce n’est pas évident», affirme Jason Carrière.

La prochaine compétition des combattants du feu se déroulera à Asbestos en Estrie.

Commentaires

1 juillet 2019

Christine St Amour

Wow un gros Bravo à l'organisation c'était Super! Vraiment un événement Spectaculaire! De voir les pompiers/pompières à l'œuvre c'est impressionnant!! J'ai adorée!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média