Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

26 juin 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

La Fromagerie Montebello finaliste pour une deuxième année de suite à la Sélection Caseus

Fromagerie Montebello

© - La Petite-Nation

Le fromage à pâte molle Adoray de la Fromagerie Montebello est finaliste pour une deuxième année consécutive par la Sélection Caseus, qui vise à mettre en avant-plan les fromages québécois.

L’Adoray est finaliste dans la catégorie Fromage de lait de vache, entreprise transformant moins d’un million de litres par année - Fromage à croûte lavée, mixte ou naturelle – pâte molle. Affiné 30 jours, ce fromage à pâte molle à croûte lavée est fait de lait pasteurisé provenant d’un unique troupeau de la région. Il offre un goût d’épices légèrement fumé et a la particularité d’être entouré d’une sangle de bois. Il a été lancé en septembre 2016 au moment où la fromagerie célébrait son 5e anniversaire, rappelle le propriétaire de l’entreprise, Alain Boyer.

Maintenant disponible chez IGA et chez Métro, l’Adoray continue de faire sa place dans l’assiette des citoyens

«L’Adoray, c’est un fromage unique qui demande beaucoup de soin. C’est un travail d’équipe et c’est vraiment l’accomplissement de l’ensemble des employés qui nous permet d’avoir ce prix», commente-t-il.

Croissance

caseus montebello

L'Adoray, récipiendaire en 2018

La vente de son produit phare a grandement augmenté au cours de la dernière année «On a quasiment doublé la production. C’est plus que bon. C’est très encourageant», affirme le propriétaire de la Fromagerie Montebello.

La récente croissance de l’entreprise arrive au bon moment, puisqu’il devra se passer d’un de ses fromages pour le reste de l’été: «mon fromage Manchebello, fait avec du lait de brebis sera indisponible, car j’ai été en rupture de stock en début d’année, ce qui fait que je n’en ai pas en ce moment.»

Depuis le premier prix Caseus, cela ne cesse de produire dans le commerce de la rue Notre-Dame à Montebello: «Nous avons modifié une salle, car l’Adoray prend trop de place. D’ici trois semaines, nous aurons une autre salle d’affutage.»

Cela permettra à l’entreprise de produire 14 000 rondelles par semaine, ce qui répond aux 2000 rondelles vendues par semaine. «C’est beaucoup de volume. Il ne faut pas oublier que tout est fait à la main», souligne le propriétaire.

Celui qui a donné le jour à la Fromagerie «pour se créer une job», Alain Boyer n’aurait pu prévoir que son entreprise serait finaliste pour une deuxième année consécutive pour l’Adoray: «après 8 ans et 20 employés, notre chemin est dessiné et il y a beaucoup de positifs qui s’en vient dans les prochaines années.»

Les gagnants dans les différentes catégories seront connus le 11 septembre.

Commentaires

6 juillet 2019

Germain Jeanrie

Je fais votre promotion Adoray dans ma localité en prenant plaisir d'en parler dans les épiceries et les fromagerie IGA , Petite -Grange et Fromagerie Jacque-Cartier de ma région. Comme j'aime bien le Mondor de Vacherin avec son contour de bois de pruche, l'Adoray en ait aussi un cadeau régional bien Québecois. Merci et bonne continuité. Un gars exilé mais bien de Ripon et Montpellier .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média