Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

25 juin 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Des olympiques à saveur unique à Saint-André-Avellin.

Crédit Photo: FSPN

Une première journée d’initiation sportive a été organisée mercredi à l’aréna Stéphane Richer à Saint-André-Avellin le 12 juin pour les personnes ayant un handicap en Petite-Nation.

L’idée vient d’une activité hivernale au Parc de la Montagne noire. L’Atelier de formation socioprofessionnelle de la Petite-Nation (FSPN) et l’association pour personnes handicapées de Papineau (APHP) ont décidé de s’unir afin d’émettre une demande de subvention à ParticipAction et à Plaisirs actifs, qui s’est avérée positive. À partir de ce moment, les olympiades ont vu le jour.

Ils ont pu bénéficier de la chaleur et d’un programme d’activité chargé. À l’extérieur, du hockey balle, du baseball, du ‘’gugusse’ (jeu pratiqué par l’APHP) étaient offerts. Pour ceux qui n’étaient pas en mesure de faire les activités extérieures, d’autres alternatives étaient disponibles à l’intérieur tel du omnikin et des jeux de société.

Grâce à la subvention, les deux associations disposent à présent d’un éventail plus garni d’équipements sportifs: «chaque semaine, ils vont pouvoir venir essayer les activités», explique l’agent de développement en sport et loisir de Papineau Éric Desjardins.

Questionnés après leur journée bien remplie sur leur appréciation des olympiades, les nouveaux sportifs sont unanimes: «j’ai fait de la danse et du bricolage. J’ai hâte à la prochaine activité. Je suis heureux», mentionne Nicolas Chevalier, participant présent à l’aréna.

L’agent rappelle un détail: «c’est beaucoup axé sur le loisir. Le fait de faire de l’activité ce n’est pas de créer la meilleure partie de hockey ou la plus grande partie d’omnikin. Notre but, c’est qu’ils aient du plaisir, de leur faire découvrir des activités et de les rassembler.»

Les organisateurs de la journée souhaitent refaire cette journée spéciale: «maintenant, c’est d’élargir la journée et d’inclure d’autres écoles absentes qui ne pouvaient pas. Ça serait un projet de créer cet événement-là chaque année», souligne M. Desjardins.

La journée s’est terminée par un goûter et une remise de médailles maison, puisque ce sont les participants qui les ont faites.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média