Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

05 juin 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Une marche de 12h amasse 41 157$

Marche Relais Pour la vie

©La Petite-Nation Alex Proteau - La Petite-Nation

41 157 $ ont été amassés vendredi dernier à l’occasion du Relais pour la Vie, marche organisée par la Société canadienne du cancer.

Les Lucioles de L'espoir

Feux Follets de la SCC

B02

Fidèle à son déroulement, les participants ont pris part sur la piste à 19 h 30, et ce jusqu’à 7 h du matin. Les équipes étaient composées de 10 à 12 personnes et ont marché dans un parcours aménagé pour l’occasion au terrain multisport.

Lors de la tombée de la nuit, une minute de silence a été faite à tous ceux qui ont été atteints du cancer. Les sportifs du vendredi ont eu également le droit à un déjeuner, ce qui concluait l’activité.

Participant pour une 16e année, Jean-Guy-Dubois n’a pas perdu l’envie de marcher au cours des années. «Dans ma famille, mon père est décédé d’un cancer très jeune.» Malgré tout, celui-ci déplore le fait qu’il y ait de moins en moins de gens qui viennent fouler la pelouse de Complexe Whissell. «La relève est difficile. Les gens sont moins impliqués que nous l’étions.»

Ce qui explique surtout est en partie dû aux inondations: «les gens nous l’ont dit lors de la collecte de fonds que c’était très difficile. Même au niveau des commanditaires, cela a été beaucoup plus compliqué», soutient Marie-Pier Crispin de la Société canadienne du cancer.

Malgré tout, celle-ci se dit satisfaite de l’événement: «Les gens ont marché jusqu’à 7 h, et ce malgré qu’il faisait très froid !»

Isabelle Lefrançois a été celle qui a amassé le plus de fonds, avec la somme d'argent de 2373,30 $. L’équipe des Cigales tenaces a quant à elle été l’équipe qui en a récolté le plus avec 7130,30 $.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média