Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 juin 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Montebello aura son bac de compost d'ici 2020

Martin Deschenes

©La Petite-Nation Alex Proteau - La Petite-Nation

La municipalité de Montebello aura finalement son bac de composts d’ici le 1er janvier 2020. C’est ce que le journal la Petite-Nation a appris dans les derniers jours par la municipalité.

Le conseiller municipal Jean-Christophe Chartrand-Gauthier nous indique que le comité consultatif ne voulait plus attendre: «même si la loi a été repoussée, nous avons décidé d’enclencher le processus. Nous sommes plus touchés à ce qui se passe dans le monde et au Québec. C’est un village-relais et un pôle touristique, alors on trouvait ça important de mettre ça en place.»

Il ajoute que la municipalité dit avoir l’aide de Plaisance et de Papineauville dans ce projet: «nous avons demandé aux conseillers de ce projet quelles étaient les erreurs à éviter. Ce qui s’est bien passé ou non.»

À l’heure actuelle, la municipalité est à l’étape de faire des soumissions pour les bacs de compost et pour la cueillette des ordures: «Notre contrat de matières résiduelles se terminait en 2019. Cela tombe bien, car nous allons pouvoir signer un autre contrat avec une compagnie de transports sanitaires qui va inclure le compostage.»

Publicité

Défiler pour continuer

Le tout se mêle à une loi du gouvernement caquiste, qui demande aux municipalités québécoises d’atteindre l’objectif de zéro enfouissement pour 2022 en vertu de leur plan d’action.

Quelques municipalités de la MRC Papineau ont déjà leur bac de compost au seuil des domiciles soient Papineauville, Lochaber-Canton et Plaisance. Thurso se penche actuellement sur la question.

Sensibilisation

Avant que le tout soit installé, une campagne de sensibilisation est déjà amorcée : «Nous avons commencé à informer que c’était en marche. De plus, nous avons collaboré avec une classe de l’école Saint-Michel pour que les étudiants de la classe de Mme Julia Nadon puissent faire un message sur l’importance du compost. Aussi, nous publions des mémos mensuellement dans notre journal municipal », souligne le conseiller municipal.

Le maire de Montebello Martin Deschenes, qui se dit fier de ce projet, souligne l’importance de la sensibilisation. «Ce sont des dépenses d’argent. Le bénéfice est très abstrait. C’est pour l’environnement, mais au final, cela va réduire nos coûts d’enfouissement.»

Selon les infos de la municipalité, le coût du projet est estimé à 75 000$.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média