Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

29 mai 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Du nouveau sur le projet d’incubateur

Benoit Lauzon

©La Petite-Nation Alex Proteau - La Petite-Nation

Une décision sur l’éventuel incubateur devrait être prise d’ici le mois d’août, soutient le maire de Thurso et préfet de la MRC Papineau Benoit Lauzon. C’est ce qui a été annoncé dans le cadre du 2e déjeuner économique présenté par la MRC de Papineau ce matin au Complexe Whissell.

L’incubateur, qui avait été discuté l’an passé lors du même événement, continue de faire son bout de chemin. Celui-ci a été le sujet d’un point lors du dernier conseil des maires de la MRC de Papineau le 17 mai: «si les maires décident d’appuyer le projet. On devrait présenter une décision en août. Pour nous, c’est sûr qu’on souhaite que ça se fasse le plus rapidement possible. L’important, c’est de bâtir la bonne structure pour opérer cette structure de développement économique.»

Le projet s’inspire de celui de Drummondville, auquel 4 édifices sont dans un environnement qui favorise la croissance d’entreprise en démarrage (startup) en plus de privilégier une croissance harmonieuse à moyen terme pour que ces entreprises deviennent solides à long terme.

Quoiqu’il s’en inspire, le futur projet, prévu à Thurso, n’aura pas la même taille que celui au Centre-du-Québec de 100 000 pieds carrés: «on vise 15 000 pieds carrés», précise M. Lauzon.

 

 

Alexandre Cusson

©La Petite Nation Alex Proteau - La Petite-Nation

le maire de Drummondville Alexandre Cusson

Bénéfices

Invité spécial au déjeuner économique, le maire de Drummondville et président de l’Union des municipalités du Québec Alexandre Cusson a mentionné que l’incubateur en Petite Nation amènerait ses dividendes, surtout en pénurie de main-d’œuvre: «c’est un bon moyen d’attirer du monde de l’étranger».

Celui-ci pense aussi qu’aucun investissement ne doit être refusé: «on ne veut plus miser sur quelques grattes pour notre économie. Cela a une raison bien particulière à tout ça. Advenant que le secteur ne marche pas, votre parc soit vide et vous alliez refuser d’autres investissements»,

Le directeur du développement du territoire de la MRC de Papineau Marc Carrière a également mentionné une autre similitude avec la MRC de Drummond, là où est l’incubateur: «vous êtes entre Montréal, Québec, Trois-Rivières et Sherbrooke, alors que nous sommes entre Mont-Tremblant, Gatineau et Montréal.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média