Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 mai 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

L’auditorium de LJP sera rénové en 2020-2021

LJP

©La Petite-Nation- Archives

Après les travaux à la salle ESTacade à Buckingham, c’est l’auditorium de Louis-Joseph-Papineau qui aura droit à une cure de jouvence.

La Commission scolaire. au Coueur-des-Vallées a confirmé la semaine dernière par résolution son intention de réaliser ces travaux qui font partie de son Plan annuel de gestion des investissements publics en infrastructure adoptée à la fin janvier. Ces derniers pourraient se faire lors de l’année scolaire 2020-2021

«On a décidé l’an dernier d’investir à Buckingham à la hauteur de 500 000$ au lieu d’attendre, rappelle le président de la CSCV, Éric Antoine. Il y avait eu plusieurs demandes déposées au ministère, mais ça ne fonctionnait pas. On l’a inclus dans notre plan quinquennal. On va dépenser des sous à Buckingham, mais c’est important pour nous de dire aux citoyens: on n’investit pas juste dans l’Ouest du territoire, mais dans la Petite-Nation aussi.»

Pour le moment, les plans pour la rénovation de cet espace ne sont pas précis. Du travail doit être fait pour établir les besoins. « On ne veut pas juste refaire des bancs et l’habillement de la salle. On veut possiblement mettre des loges. Le dessin n’est pas complètement clair. On veut faire de quoi de bien.»

Le but est d’en faire un endroit qui pourra répondre à plusieurs besoins. «C’est une offre de service, un auditorium qui est intéressant, non seulement pour le scolaire, mais aussi pour d’autres projets, d’autres spectacles qui pourraient se tenir dans cet auditorium. On aurait la possibilité d’accueillir des artistes de renommée dans la Petite-Nation aussi bien qu’à Buckingham.»

«Nous, on croit aux gens qui habitent là, qui ont autant un désir pour les arts et cultures que les gens de l’Ouest. Nous, on veut se montrer comme un bon partenaire, comme des gens présents dans la Petite-Nation.»

Partenariat

La commission scolaire pourrait ne pas être seule dans le projet. La résolution adoptée parle d’un partenariat possible avec la municipalité de Papineauville. Les discussions se poursuivent à ce sujet.

Questionné à ce propos, le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, n’a pas caché son intérêt. «L’infrastructure est là, mais elle a besoin de rénovation. Si on peut participer à ça, c’est un plus pour la municipalité.»

Surtout que la municipalité souhaite promouvoir la culture, notamment avec le lancement d’un nouveau concours de chant, rappelle M. Beauchamp.

Dans les dernières années. La Petite-Nation a perdu plusieurs diffuseurs ou sites pour la diffusion de spectacle. La rénovation de cette salle et l’utilisation plus soutenue seraient donc un ajout important, selon le maire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média