Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 mai 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Trop tôt pour les inspections du ministère dans la Petite-Nation

Inondation ST-André-Avellin

©La Petite-Nation-Archives

En ce moment, il n’est pas possible pour le ministère des Transports de procéder aux inspections concernant les routes fermées sur le territoire de la Petite-Nation et c’est selon la météo que ce dernier pourra procéder aux prochaines étapes.

Le MTQ Outaouais a dressé un bilan de la situation pour le Journal La Petite-Nation lundi des endroits fermés sur le territoire.

Route 317

«Le ministère a procédé à la fermeture complète de la route 317 à Ripon, entre les chemins Neveu et la rue Principale en raison d’une grande accumulation d’eau sur la chaussée.       À ce moment-ci, l’eau recouvre toujours la chaussée et le ministère ne peut pas procéder à sa réouverture pour le moment. Il doit attendre que le niveau d’eau diminue et suivre le processus de rétablissement de la circulation», indique Rosalie Faubert, conseillère en communication pour le MTQ Outaouais.

Ponts

Trois ponts ont été fermés à la circulation à Saint-André-Avellin, Duhamel et Boileau en raison du niveau d’eau trop élevé. «Afin de pouvoir rétablir la circulation sur ces ponts, le ministère doit procéder à une inspection qui doit être réalisée par un ingénieur du ministère, notamment car les éléments structuraux peuvent avoir été endommagés par les forts courants d’eau», a mentionné Mme Faubert.

«Pour procéder aux inspections, deux conditions doivent être présentes; une météo exempte de précipitations et des lieux sécuritaires pour procéder aux inspections obligatoires. Par exemple, le dégagement suffisant de l’eau sous le tablier du pont est requis pour assurer une inspection des poutres. Le Ministère n’est donc pas en mesure de fixer un échéancier pour le moment puisque les inspections sont tributaires de la décrue des eaux et des conditions météorologiques.»

Lorsque ce sera possible, les travaux se feront en tenant compte de plusieurs critères. Ainsi, le MTQ Outaouais sait déjà que l’inspection du pont à Saint-André-Avellin sera priorisée.

Comme de la pluie est attendue encore dans les prochains jours, une hausse des niveaux d’eau près de ces ponts pourrait retarder les inspections.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média