Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 mars 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

«On a vraiment besoin d’une bonne écoute»

Changement à la direction du CISSSO

Luc Desjardins

©La Petite-Nation-Archives

La nouvelle direction du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais devra être à l’écoute des régions et reconnaître les besoins de ces dernières, affirme le préfet suppléant de la MRC de Papineau, Luc Desjardins.

Ce dernier a commenté le changement à la tête du CISSSO après le congédiement du président-directeur général, Jean Hébert, la semaine dernière. «Je pense qu’il y avait vraiment des problèmes sérieux et on avait un problème d’écoute en région», a-t-il indiqué.

Du côté de la MRC de Papineau, plusieurs dossiers étaient sur la table avec le CISSSO, notamment celui de l’urgence à Saint-André-Avellin et les services offerts au CLSC de Val-des-Bois.

«Il y a eu un rapport d’un vérificateur et il faut que ce soit pris en considération, mentionne M. Desjardins. Dans nos petits milieux, on a besoin de nos CLSC, nos hôpitaux de nos urgences, etc.»

La base du succès dans les relations entre le CISSSO et les MRC, ce sera l’écoute, ajoute-t-il. «Je pense qu’il faut qu’il y ait une écoute et qu’il y ait des services au moins de première ligne dans les CLSC.»

«Il faut reconnaître nos besoins, affirme Luc Desjardins. C’est une des choses les plus importantes. On ne peut pas envoyer nos personnes âgées à tout bout de champ en ville. Il faut que les services soient donnés localement.»

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média