Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

06 février 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un parcours de 160 km pour le plaisir du ski

Marathon canadien de ski

marathon canadien de ski

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

Que ce soit pour faire la distance complète ou simplement pour participer à certaines sections, des centaines de fondeurs amateurs sont attendus en fin de semaine pour le 53e Marathon canadien de ski.

L’activité de ski de fond  utilisera le même trajet que l’an dernier. Le départ de la première journée se fera à Mont-Tremblant en direction de Montebello. Le lendemain, les participants partiront de Montebello pour se rendre à Lachute.

«Le sentier, c’est 80 km de ski de fond par jour, explique le directeur de l’événement, Frédéric Ménard. Chaque journée est divisée en cinq sections. Les gens peuvent faire les 5 sections. Mais, la grande majorité de nos participants font certaines sections seulement.»

C’est ce qui est la base de ce Marathon canadien de ski. Ce n’est pas une compétition. Les amateurs viennent participer, selon les distances qu’ils veulent et à leur rythme. D’ailleurs, beaucoup de jeunes familles y participent.

Publicité

Défiler pour continuer

«On est un événement inclusif et rassembleur. Beaucoup de participants viennent pour décrocher du train-train quotidien. Il y en a d’autres qui se fixent quand même des objectifs de faire le parcours le plus vite possible. On a tous ces gens là mis ensemble.»

L’autre particularité de cet événement, c’est son parcours. Même s’il regroupe certains tronçons utilisables par tout le monde, il passe à certains endroits sur des terres privées. «C’est un sentier qui est ouvert une seule fois par année», explique M. Ménard.

Le nouveau trajet mis en place l’an dernier se trouve aussi plus en nature, avec des forêts et des montagnes en arrière-plan, mentionne Frédéric Ménard. «Les gens ont trouvé que c’était un parcours magnifique.»

Présentement, le Marathon canadien de ski compte plus de 1300 inscriptions pour chacune des deux journées. Un nombre un peu plus bas que les dernières années, mais qui n’est pas inhabituel quand on regarde les autres événements semblables, soutient Frédéric Ménard.

Les inscriptions en avance sont terminées, mais les gens peuvent aussi s’inscrire directement sur le site en fin de semaine. Beaucoup de gens attendent de voir la température avant de décider de s’inscrire. «On vise 1400 participants par jour.»

Place aux jeunes

Le vendredi, le Marathon canadien de ski laisse toute la place aux jeunes avec le mini marathon scolaire qui se tiendra à Montebello. Cet événement s’adresse aux jeunes des écoles et propose deux parcours, soit un 6km pour les débutants et un 10 km pour ceux qui ont plus d’expérience.

Cette activité attire encore beaucoup de jeunes. «On a un record de participation avec 19 écoles primaires pour un total de 562 participants», souligne Frédéric Ménard.

Commentaires

8 février 2019

Chantal Perriard

Mon frère Réal, coureur des bois Or plusieurs fois, dossard 112, participe encore cette année à ce grand marathon. Je suis extrêmement fière de lui.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média