Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

31 janvier 2019

Offrir une «première scène» aux chanteurs amateurs de la région

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Un nouveau concours de chant voit le jour à Papineauville et tous peuvent s’y inscrire.

CONCOURS. Le comité culturel de Papineauville (CCP), avec ses partenaires, annonce le lancement d’un nouveau concours de chant amateur «Ma première scène» ouvert à l’ensemble de la région.

Une catégorie pour les 11 à 17 ans ainsi qu’une catégorie pour les 18 ans et plus seront ouvertes. Les candidats n’auront pas à faire une audition en personne, mais devront soumettre une vidéo en ligne qui sera évaluée par le jury. Ce dernier est composé par Miriam Proulx, de l’école de chant Vocassion, Jean-Yves Gran du studio 5 sur 5 et Carl Prevost, du duo Mountain Daisies. Environ 10 participants par catégorie seront sélectionnés afin de présenter une finale sous la forme d’un gala le 23 mars à l’auditorium de l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau. Les candidats pourront chanter dans la langue de leur choix.

L’objectif de ce concours est de faire la promotion de la culture sur le territoire, découvrir de nouveaux talents, réveiller une passion qui était disparue chez certains, offrir dans certains cas, une première expérience de scène et former de la relève au niveau technique, informe le vice-président et directeur des communications du CCP, Özgen Eryasa, qui ajoute que les participants recevront aussi des conseils de la part des juges.

Selon lui et les autres partenaires du projet, il manque d’événement du genre dans la région afin d’offrir une première opportunité sur scène aux chanteurs amateurs. «Au fil des années, il y a des activités comme le Polyshow et Musiqu’en Nous qui se sont un peu étiolés et on trouvait ça dommage, car c’était fort agréable», ajoute le vice-président et directeur des communications du CCP, Özgen Eryasa, qui espère que ce nouveau concours encouragera de jeunes et moins jeunes chanteurs amateurs à sortir de l’ombre.

«On aura peut-être des madames et des monsieurs qui ont chanté toute leur vie dans des partys de Noël qui vont peut-être sortir de leur coin», souhaite M. Eryasa. «L’objet c’est de donner le goût à une éventuelle professionnalisation à des gens qui ont démontré des compétences en chant. Il y a un deuxième but, qui sera moins visible par le public, c’est de donner une occasion aux jeunes de s’impliquer dans le côté technique de la production du gala en étant encadré», explique-t-il.

Selon Carl Prevost, membre du jury et du duo Mountain Daisies, ce concours pourrait permettre, comme ç’a été le cas pour lui, à des chanteurs amateurs de lancer leur carrière. «Ça fait 30 ans que je fais de la musique et 25 ans que je fais des spectacles. Mes premiers spectacles ont commencé ici à l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau et le festival Musiqu'en Nous et d’autres petites apparitions dans des événements dans la région. Ces tremplins et ces trucs-là sont importants pour commencer une carrière. C’est nécessaire que ces événements-là existent pour monter sur scène et encourager les gens.   

Le coordonnateur Loisirs et Culture de Papineauville, Patrick Chartrand, est très enjoué par la tenue de ce concours pour les chanteurs amateurs de la région. «On veut leur donner une vraie scène, un éclairage professionnel, une sonorisation professionnelle et de chanter avec un moniteur. C’est vraiment cette expérience-là qu’on veut offrir», ajoute M. Chartrand.

La municipalité de Papineauville affirme que ce genre de concours s’inscrit bien dans sa volonté de faire plus de place à la culture. Récemment, celle-ci a commencé la location d’instruments de musique et l’organisation de spectacle au centre du village durant la période estivale. «L’objectif, c’est d’aller chercher et de découvrir des nouveaux talents qui pourront peut-être se donner en spectacle sur notre nouvelle scène ou dans les autres municipalités. Je me souviens à une époque où on avait plusieurs jeunes groupes de musique qui débutait à l’école secondaire comme, par exemple, la Tuque bleue. On veut recréer une chance pour les jeunes de percer», commente le maire de Papineauville, Christian Beauchamp.  

Des prix seront remis dans le cadre de ce concours, dont une bourse de 500 $ à chaque gagnant des deux catégories. Ce projet, mené par le CCP est possible grâce à des partenariats avec la MRC Papineau, la municipalité de Papineauville, la Table Jeunesse Papineau, l’école secondaire Louis-Joseph Papineau et Prévention C.E.S.A.R Petite-Nation qui recevra les profits du gala final.

Pour plus d’informations : Ma Première Scène Concours de chant amateur sur page Facebook ou loisirs.papineauville@mrcpapineau.com

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média