Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 janvier 2019

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Le maire de Saint-André-Avellin inquiet quant à l’avenir de l’urgence

Jean-René Carrière

©La Petite-Nation-Yannick Boursier

Le maire de Saint-André-Avellin, Jean-René Carrière.

SANTÉ. Le départ d’un médecin en septembre à l’urgence de Saint-André-Avellin a fait réagir le maire de la municipalité, Jean-René Carrière, au dernier conseil des maires. Ce dernier craint le pire quant à l’avenir de l’urgence.  

«Ma crainte à moi c’est qu’éventuellement ils vont transformer l’urgence du CLSC de Saint-André-Avellin, je dis bien l’urgence, en GMF. Temporairement, ils vont séparer urgent et non urgent, donc GMF. Ils vont se fabriquer des données et des statistiques pour éventuellement, et c'est ma crainte, couper les services d’urgence», spécule M. Carrière en espérant que ce ne soit pas ce qui adviendra.

Il craint que les ambulanciers doivent se rendre à l’urgence de Buckingham advenant la perte du statut d’urgence à Saint-André-Avellin. «Tout ce qui est transport ambulancier va devoir s’en aller au minimum à Buckingham et ça implique éventuellement des décès», déplore-t-il.  

Paramédic de profession, M. Carrière raconte avoir déjà transporté en ambulance un homme qui était entre la vie et la mort. «Si l’urgence du CLSC de Saint-André-Avellin n’avait pas été ouverte, c’est sûr qu’il était mort. Il est vivant aujourd’hui et il est père et grand-père. L’urgence à sa raison d’être. Le titre d’urgence doit demeurer et je vais me battre pour ça», prévient le maire.

La semaine dernière une rencontre téléphonique entre la MRC de Papineau et le nouveau mandataire spécial au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Sylvain Gagnon, a eu lieu pour discuter des différents enjeux en santé sur le territoire.

Rappelons que le CISSSO a mentionné dans la dernière édition du journal La Petite-Nation de toujours avoir comme objectif d’ouvrir l’urgence de Saint-André-Avellin, 84h par semaine, du lundi au dimanche. «On a toujours comme objectif d’ouvrir sept jours», a réitéré Patricia Rhéaume, agente d'information et des relations médias du CISSSO.

Pour sa part, le Dr Jérôme Lopez qui quittera l’urgence en septembre a commenté qu’il partait avec sa femme pour rejoindre leurs enfants à Montréal. «J'ai découvert la médecine de famille et au fil du temps je me suis lassé des urgences et je pense en avoir fait le tour . Et si on veut bien s'occuper de ses patients, je pense qu'on ne peut pas tout faire, mais c'est mon avis. En tout cas, j'espère avoir été un bon médecin pour vous, et sachez que je vous quitte avec beaucoup de regret, mais je ne veux pas faire les mêmes erreurs qu'en France en ayant souvent délaissé ma famille les nuits et les fins de semaine et en m'apercevant que je n'avais pas vu grandir mes enfants», mentionne celui qui remercie ses collègues et patients.

Commentaires

31 janvier 2019

Michel Shields

CISSSO a mentionné: "La Petite-Nation toujours avoir comme objectif d’ouvrir l’urgence de Saint-André-Avellin, 84h par semaine, du lundi au dimanche. «On a toujours comme objectif d’ouvrir sept jours» Il me semble que c'est du déjà entendu. Y arriverons nous a avoir ce 7/7 promis depuis plus d' une vingtaine d'années? Le PM l'a dit, l'Outaouais a du rattrapage a faire matière de Santé, je crois que le temps est venu. Monsieur le maire Carrière votre homme c'est le Ministre Lacombe responsable de l'Outaouais.

1 fvrier 2019

Lilianne Labelle

Pourquoi nos médecins de familles doivent ils faire de l'urgence à nos dépend? Pourquoi pas avoir des urgentoloques ? Des médecins qui spécialiseraient dans leurs domaine et qui auraient choisis day faire de l'urgence . Ma petite fille est infirmière auxiliaire et son choix c'est l'urgence, il y a sûrement des médecins qui choisiraient se domaine. Dr. Lopez est un excellent médecin mais j'aime mieux le voir partir que le perdre par cause de maladie ou autres..

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média