Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 janvier 2019

Un nouveau projet d’hôtel de ville de 1,4 M$ à Lac-Simon

©La Petite-Nation - Archives

La municipalité souhaite transformer l’Auberge du Lac-Simon en hôtel de ville.

PROJET. Le conseil municipal de Lac-Simon a entériné un règlement d’emprunt de 1,4 million $ pour acquérir et rénover l’Auberge du Lac-Simon pour la transformer en hôtel de ville et en un centre multifonctionnel.

Après plusieurs tentatives infructueuses dans le passé, les élus de Lac-Simon espèrent que leur proposition permettra enfin à la localité de se doter d’un nouvel hôtel de ville. Selon le maire de Lac-Simon, Jean-Paul Descoeurs, le présent projet plaira à la population puisqu’il coûte moins cher et inclut des locaux qui seront disponibles pour la communauté.

«Ça fait trois fois qu’un projet est présenté en 1998, 2013 et 2017. Ça s’est fait battre à chaque fois parce qu’ils essayaient de bâtir un bâtiment neuf d’au-dessus de 2 millions et les gens ont toujours voté contre ça tout le temps. Les anciens projets comprenaient juste des salles pour le conseil. […] On va faire des salles communautaires en bas et des salles pour le conseil sur le premier plancher. Au deuxième étage, on va avoir des salles pour les organismes. Il va même y avoir une terrasse. C’est immense, on parle de 3500 pieds carrés», mentionne M. Descoeurs.

Le maire indique que l’acquisition du bâtiment, avec tous ses meubles, coûtera 475 000 $ à la municipalité et que sa rénovation ne devrait pas dépasser 1 million $. M. Descoeurs souligne que la municipalité doit agir maintenant pour ne pas perdre l’opportunité d’acheter l’Auberge du Lac-Simon. «On a l’occasion de l’acheter immédiatement. Si on attend au printemps, d’autres acheteurs vont l’acheter. C’est pour ça qu’on va vite, parce que si on ne l’achète pas tout de suite on ne l’aura plus.»

Rencontre et registre

Pour en savoir davantage sur ce projet, les citoyens de Lac-Simon sont invités à une rencontre le 1er février à 20h30 au 849, chemin du Tour-du-Lac. Ceux qui ne pourront y assister pourront constater les grandes lignes du projet sur le site de la municipalité (www.lac-simon.net) dès le lendemain. Par la suite, le projet fera l’objet d’un registre le 9 février de 9h à 19h. Selon la municipalité, advenant que 241 signataires signent le registre, un scrutin référendaire devrait avoir lieu.

Rappelons que la dernière fois que la municipalité avait présenté un projet d’hôtel de ville en 2017, les citoyens avaient été suffisamment nombreux à signer afin d’exiger la tenue d’un référendum et le conseil de l’époque avait finalement décidé de laisser tomber le projet sans même tenir de référendum.  

Opposition à prévoir

Les premiers détails à peine dévoilés et déjà certains citoyens font savoir qu’ils devraient s’opposer au projet. C’est le cas de Serge Daoust, dont la résidence secondaire est située à Lac-Simon, qui est d’avis que la municipalité aurait dû en informer la population plus tôt et tenir des séances de consultations. Selon lui, plusieurs citoyens comme lui, qui ne réside pas en permanence dans la localité, sont présentement absents de Lac-Simon à cette période de l’année.

«Comment ça se fait que les gens n’aient pas été informés avant? Ils le savaient très bien qu’ils avaient cette intention-là et une opportunité depuis des mois. Ils attendent à la dernière minute et font ça à un moment où la majorité des gens sont à l’extérieur du pays. Comment voulez-vous avoir un éclaircissement juste et équitable pour l’ensemble de la population? C’est un manque de transparence total!», peste M. Daoust qui est sceptique vis-à-vis ce projet. Il croit que le bâtiment est désuet. «Je suis curieux de savoir l’état du bâtiment et s’il y a eu des études et des vérifications. C’est un projet douteux. On n’a pas d’information. C’est fait en catimini pour être fait sans opposition, car ils savent très bien que la majorité de la population n’est pas là présentement», déplore-t-il.

Commentaires

1 fvrier 2019

Francine Doyer

Un centre multifonctionnel serait un attrait supplémentaire et attirerait beaucoup de touristes non résidents. Bravo!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média