Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 Septembre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Un guichet municipal pour Ripon et Plaisance

Un guichet municipal pour Ripon et Plaisance

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Les municipalités de Ripon et de Plaisance ont un nouveau guichet municipal.

ARGENT. Après la perte de leur guichet de leur Caisse Desjardins locale, les résidents de Ripon et de Plaisance peuvent maintenant retirer de l’argent de nouveau grâce à un guichet automatique municipal.

Un nouvel appareil permettant de retirer de l’argent comptant a été installé récemment dans ces deux municipalités. Il s’agit d’un projet-pilote d’une durée de douze mois survenu à la suite des discussions entre la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et le Mouvement Desjardins. Des frais d’utilisation de 0,50 $ sont exigés pour l’utilisation de la machine et à ça s’ajoutent les frais prévus par l’institution financière pour effectuer un retrait. Donc, il coûte environ 2 $ pour y retirer de l’argent. 

À Ripon, le guichet automatique municipal est fonctionnel depuis environ quatre semaines. Celui-ci est installé au même endroit où était le guichet automatique de la Caisse Desjardins de la Petite-Nation avant que celui-ci soit retiré en janvier. «De ce que j’en sais, il y a quand même une bonne utilisation qui en est faite, mais je n’ai pas encore reçu de rapport officiel. Je pense que c’est encore un peu trop récent pour ça», explique le maire de Ripon, Luc Desjardins. «Je pense que ça répond à un service», estime le maire. Cependant, il confit que certains résidents de Ripon ressentent toujours «une amertume» de toute cette saga entourant le retrait de leur guichet automatique Desjardins.

Le maire espère recevoir des rapports d’utilisation du nouveau guichet municipal pour évaluer si celui-ci est suffisamment utilisé pour décider dans un an si la municipalité le conservera.  «On va évaluer si la machine fait ses frais et si ça répond réellement à un besoin», dit-il en ajoutant qu’il s’agit d’un «dossier évolutif» et qu’il écoutera «la volonté des citoyens». À noter que la municipalité compte donner des formations, en collaboration avec la Caisse Desjardins de la Petite-Nation, pour familiariser ses citoyens à l’utilisation des nouvelles technologies pour effectuer ses transactions.

À Plaisance, le guichet automatique municipal a vu le jour à la fin du mois d’août. Le maire, Christian Pilon, a testé le nouvel appareil et se dit satisfait. «Ça va très bien. Les gens qui ne peuvent pas vraiment se déplacer bien loin sont bien contents d’avoir ce guichet-là», indique-t-il en précisant qu’il est au même endroit que celui de la Caisse Desjardins au Cœur-des-Vallées qui a été enlevé comme prévu le 13 août. «Dans dix mois, le conseil va évaluer si le projet-pilote porte fruit et si on continue dans cette lignée-là», ajoute celui qui juge qu’il s’agit «d’une priorité» d’avoir un guichet à Plaisance.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média