Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 Août 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

De nombreux dossiers «prioritaires» pour l’automne

MRC de Papineau

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Le conseil des maires s’est réuni le 15 août.

POLITIQUE. Après une pause pour les vacances en juillet,  les élus de la MRC de Papineau étaient de retour autour de la table du conseil des maires, le 15 août, afin de préparer un automne qui s’annonce occupé.

Le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, reconnait que plusieurs dossiers qu’il juge «prioritaires» sont en cours et évolueront dans les prochains mois. Il souligne que les différents agents de la MRC seront occupés prochainement, alors que les dossiers sont diversifiés, notamment, avec Fibre Papineau, la diffusion de spectacles, l’image touristique de la région à définir, etc.

Tout d’abord, M. Lauzon indique qu’une deuxième rencontre est prévue en septembre pour le comité qui a le mandat de se pencher sur la diffusion de spectacles sur le territoire. «Il y a eu de bonnes discussions animées lors de la première rencontre. C’est normal, car les gens devaient dire ce qu’ils avaient à dire. La rencontre s’est terminée de façon extrêmement constructive pour l’avenir. Je pense que les gens sont prêts à travailler ensemble», remarque le préfet qui spécifie que c’est aux municipalités locales d’investir, à son avis, si elles veulent avoir une salle de diffusion ou une maison de la culture sur son territoire. «Si on veut avoir quelque chose de régional, il faut que quelqu’un prenne le pôle à quelque part. Ça ne sera pas la MRC avec la quote-part, car ce n’est pas la bonne façon de subventionner un établissement comme ça.»

À son avis, le «dossier qui va parler le plus cet automne» est celui concernant la redéfinition de l’image et de l’appellation touristique de la région. «Il va falloir trouver comment on peut unir un territoire qui est diversifié et qui compte 24 municipalités avec une même vision et une même image qui nous ressemble», explique M. Lauzon. Une firme effectue présentement une étude à cet effet, ajoute-t-il. Rappelons que les acteurs de l’industrie touristique de la région se sont rencontrés au printemps lors d’un forum organisé par la MRC de Papineau. Celui-ci a permis l’élaboration d’un plan d’action en tourisme dont l’une des recommandations était de mener une étude pour élaborer une stratégie identitaire et promotionnelle en tourisme pour le territoire.       

Avec la légalisation du cannabis à des fins récréatives prévue le 17 octobre, la MRC de Papineau devra aussi élaborer une réglementation pour l’ensemble de son territoire à cet effet. «Il va falloir avoir le même règlement partout», fait savoir le préfet qui estime que la réglementation devrait ressembler à celle pour la cigarette. «On va devoir discuter à savoir ce qu’on va faire pour les événements, comme le Festival Western de Saint-André-Avellin et le Rockfest. Ce sont des choses qu’on va devoir mettre à l’intérieur de notre réglementation», dit-il en indiquant que la commission de sécurité publique s’occupera du dossier. «D’ici début 2019, on devrait être en mesure d’adopter quelque chose». À ce sujet, M. Lauzon informe qu’il préfère être plus «tolérant »au départ pour ensuite être «plus sévère» s’il y a des problématiques en se réajustant.

Les élections provinciales du 1er octobre occuperont également l’attention cet automne. Les élus de la MRC espèrent pouvoir rencontrer tous les candidats du comté de Papineau afin de faire valoir leurs besoins. Le préfet soutient que chaque maire aura comme tâche de faire connaître les enjeux de leur localité auprès des candidats. D’ailleurs, une liste des priorités régionales a déjà été entérinée par les maires et sera acheminée aux candidats.

Pour finir, les maires de la MRC de Papineau tiendront un lac à l’épaule au centre communautaire de Val-des-Bois, le 15 septembre en avant-midi, qui sera axé sur le développement du territoire, informe M. Lauzon. Ce sera aussi l’occasion de parler des différents dossiers à venir.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média