Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 Juillet 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Les couleurs du Manoir-Papineau

Les couleurs du Manoir-Papineau

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Les artistes peintres s’inspireront de l’architecture du Manoir-Papineau pour créer dans le cadre du symposium.

ÉVÉNEMENT. Plus d’une vingtaine d’artistes se laisseront inspirer par les charmes du Lieu historique national du Manoir-Papineau, les 28 et 29 juillet,  dans le cadre du 4e Symposium Les couleurs du Manoir.

Au total, 20 peintres et six sculpteurs, d’ici et d’ailleurs, prendront part à l’événement cette année. «On a des artistes d’un peu partout au Québec. On a des sculpteurs qui viennent de Val-d’Or. On a des gens de Saint-Eustache, de Valleyfield et de Gatineau, On en a aussi bien sûr de Papineauville, de Ripon et de Montebello», énumère Nathalie Bouchard, chef d’équipe et  de l’expérience du visiteur au Manoir-Papineau. Elle souligne que l’aquarelliste de renommée internationale, Denise Harvey Desroches, originaire de Montebello, assurera la présidence d’honneur du symposium cette année.

Les sculpteurs seront installés dans le musée familial et les artistes peintres seront dans les jardins de l’ancienne résidence seigneuriale de Louis-Joseph Papineau construite en 1850. Ces derniers, pour la plupart, participeront au concours Mes couleurs du Manoir. Ils auront le week-end pour créer une œuvre en s’inspirant du Manoir-Papineau. «C’est très court. Ça équivaut à seulement une dizaine d’heures pour faire leur tableau», indique Mme Bouchard en ajoutant qu’un jury circulera le dimanche en après-midi pour couronner l’œuvre gagnante. L’artiste gagnant pourra exposer ses œuvres au Manoir-Papineau l’an prochain pour l’ouverture de la saison estivale 2019. Cette année, il s’agit de l’artiste peintre Anne-Marie Villeneuve qui a eu ce privilège du 19 mai au 23 juillet.

Les peintres présents vont également créer quatre toiles collectives durant la fin de semaine. Celles-ci seront vendues à l’encan crié, le dimanche à 15h, au profit de la fondation canadienne du cancer du sein. «Les dernières années, c’était avec la Fondation canadienne du cancer. Puisqu’on a une femme à la présidence d’honneur pour la première fois, on trouvait ça intéressant de prendre une cause qui touche les femmes», informe Mme Bouchard. 

L’objectif des organisateurs est d’accueillir plus de 1500 visiteurs durant le Symposium Les couleurs du manoir  qui se déroule de 10h à 17h le samedi et de 10h à 16h le dimanche. Le duo Contra-Danza sera sur place pour égayer l’ambiance aux jardins avec de la musique classique. À noter que cet événement est organisé par Ovila David Huard et Dominique Carrière, en partenariat avec Parcs Canada, et que l’accès est gratuit.

couleurs du manoir

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Plus de 25 artistes prendront part au 4e Symposium Les couleurs du manoir.

Hausse d’achalandage
En 2017, dans le cadre du 150e du Canada, l’accès à l’intérieur du Manoir-Papineau était gratuit pour tous durant la saison. 25 000 visiteurs en ont profité pour visiter l’endroit. «C’est une année qui est venue fausser les tendances, car on a eu trois fois plus de visiteurs qu’à l’habitude. Ç’a été une année exceptionnelle. Le Manoir-Papineau a été le cinquième site de Parcs Canada au Québec en termes d’achalandage», informe Mme Bouchard. Cette année, il faut débourser quelques dollars pour faire la visite du Manoir-Papineau, sauf pour les jeunes de 17 ans et moins qui conservent l’accès gratuit en 2018. «Cette année, pour le moment, on a une excellente saison si l’on compare avec les chiffres de 2016. À cette date-ci, on est en hausse de 21% pour la fréquentation du site et la saison est juste à la moitié», souligne Mme Bouchard qui estime que la gratuité complète de l’année dernière a certainement permis de faire découvrir ou redécouvrir l’endroit davantage.

Selon Mme Bouchard, le Manoir-Papineau est un lieu historique unique. «On permet vraiment une intrusion dans le décor authentique de la famille Papineau. Avec la grande qualité de collection qu’on a ici, les gens sont toujours surpris qu’on les fasse entrer dans les pièces à travers les meubles. Il n’y a pas de cordon pour bloquer l’accès, pour permettre aux gens de vivre pleinement l’expérience de l’intérieur. Les gens sont très impressionnés. On a également développé de l’animation dans les dernières années pour permettre aux visiteurs de rencontrer la domestique, la servante ou le jardinier de M. Papineau. Ça replonge les gens dans le quotidien du 19e siècle de cette grande famille-là.»

Depuis l’année dernière, les visiteurs peuvent également savourer une petite collation et prendre le thé dans le confort des jardins des Papineau jusqu’au 3 septembre. Ces thés ont été créés en collaboration avec Karine Lemery, de Saint-André-Avellin, sommelière de thé et fondatrice des thés Bon Thé Divine!

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média