Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 Juillet 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Un projet de 33 M$ pour Fortress Xylitol à Thurso

Fortress

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin - La Petite-Nation

Le VP au développement des affaires et stratégies, Marco Veilleux, le député fédéral, Stéphane Lauzon et le député provincial, Alexandre Iracà.

USINE. Fortress Xylitol pourra compter sur l’appui financier des gouvernements du Québec et du Canada pour la réalisation d’une usine de démonstration de fabrication de xylitol à l’usine Fortress Cellulose Spécialisée à Thurso.

Fortress Xylitol, une filiale de Fortress Global Entreprises qui détient aussi l’usine Fortress Cellulose Spécialisée à Thurso, recevra 10,4 millions $ du fédéral et 7 millions $ du provincial afin de réaliser ce projet évalué à 33 millions $. Avec sa nouvelle usine prévue pour 2020, l’entreprise produira à partir des hémicelluloses générées par l’usine de Fortress Cellulose Spécialisée du xylitol. Il s’agit d’un édulcorant succédané du sucre, destiné au marché de l’alimentation où à certains fabricants d’aliments. «Ça s’inscrit dans les grandes tendances au niveau du mieux être et d’avoir une alimentation plus saine», soutient le vice-président au développement des affaires et projets stratégiques chez Fortress, Marco Veilleux, en spécifiant que sa production de xylitol ne sera pas nocive pour l’environnement. 

Fortress souligne que cette usine de 33 millions $, qui créera huit emplois à Thurso, a pour but de prouver que son modèle de production est assez bien rôdé afin de produire quelques tonnes de substitut du sucre par année. «Lorsqu’on parle d’une usine de démonstration, on doit prendre les prédécédés qui existent actuellement et les passer dans le rythme de production de kilos à tonnes par année», résume M. Veilleux. Une fois l’efficacité des procédés prouvée, Fortress compte faire la commercialisation de son xilytol sur le marché, ce qui nécessitera la construction d’une autre usine de type commercial dans le futur. Celle-ci verrait le jour au coût d’environ 150 millions $, emploierait 35 employés et produirait 20 000 tonnes de xylitol annuellement. «Ça serait ici à Thurso. C’est la vision qu’on a et on parle d’environ 18 mois après la phase de démonstration», assure M. Veilleux qui indique que Fortress a déjà conclu des ententes préliminaires de distribution. «La compétition existe, mais pas au Canada», ajoute-t-il en précisant que la compétition provient majoritairement de la Chine au niveau du xilytol.  

«Lorsqu’on parle d’une usine de démonstration, on doit prendre les prédécédés qui existent actuellement et les passer dans le rythme de production de kilos à tonnes par année.» - Marco Veilleux

M. Veilleux informe que l’appui des deux paliers gouvernementaux est essentiel pour que son entreprise puisse continuer sa croissance qui passe par «l’innovation et la diversification». Il ne cache pas qu’il y a «un niveau de risque dans le projet», mais se dit «très confiant» de sa réussite, notamment, avec l’appui de Québec et d’Ottawa pour la mise sur pied de l’usine de démonstration. La subvention de 10,4 millions $ du fédéral provient de la fondation Technologies du développement durable Canada (TDDC).  La contribution du provincial se compose de participation au capital-actions de près de 5 millions $ et d’un prêt de 2 millions $ du programme ESSOR, volet Appui aux projets d’investissement. 

Fortress Thurso

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin - La Petite-Nation

«On a analysé les risques en prenant des capital-actions, mais on est vraiment convaincus que c’est un marché en expansion», souligne le député de Papineau, Alexandre Iracà, en indiquant que la demande mondiale de xilytol s’élève à 150 000 tonnes par année et que la croissance annuelle prévue au cours des quatre prochaines années est de 7 %. «Le marché mondial des technologies propres représente une avenue prometteuse pour les entreprises canadiennes, une source de nouveaux emplois pour la classe moyenne et un élan de prospérité pour tous les Canadiens», renchérit le député d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon.

Avec les investissements prévus chez Fortress, la municipalité ne peut que se réjouir, indique le maire de Thurso et préfèt de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon. «Chaque fois qu’il y a de la création d’emplois, c’est toujours bon pour attirer de nouvelles familles. La Ville est prête et on a de beaux projets de développement. On suit la cadence», conclut l’élu en précisant qu’il appuie Fortress dans ses démarches.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média