Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 Juin 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Groupe Yves Gagnon célèbre 45 ans

©Photo gracieuseté - La Petite-Nation

Le premier magasin sur la rue Principale à Chénéville en 1973.

ENTREPRISE. Il y a 45 ans, voyait le jour, le Groupe Yves Gagnon qui depuis son existence s’est toujours impliqué dans sa communauté.

En 1973, Yves Gagnon et sa conjointe acquièrent le magasin général de ses parents, Rhéa et William Gagnon, qui avait vu le jour en 1942 à Chénéville. Dès l’achat, Yves Gagnon décide qu’il souhaite transformer l’endroit en centre de rénovation complet avec une quincaillerie et une cour à bois. Ce fut alors les débuts du Groupe Yves Gagnon qui compte aujourd’hui six succursales dans six municipalités du Québec. En 1985, Groupe Yves Gagnon adhère à la bannière BMR. Dix ans plus tard, M. Gagnon devient président et chef de la direction du Groupe BMR avant de quitter en 2015. Depuis 2003, la fille de M. Gagnon, Geneviève, occupe la direction générale du Groupe Yves Gagnon. L’entreprise est toujours aussi présente dans la Petite-Nation avec son centre administratif à Chénéville, où œuvrent une cinquantaine d’employés, et sa succursale à Saint-André-Avellin, où se trouvent une quarantaine d’employés.

Selon Mme Gagnon, une chose a caractérisé son entreprise depuis ses débuts et c’est l’impact positif au niveau social et économique qu’elle a eu au fil des années dans les communautés où elle est présente. Premièrement, BMR Groupe Yves Gagnon a créé des emplois dans les régions où ses succursales se sont installées. À l’heure actuelle, plus de 350 employés travaillent pour l’entreprise. «On est des gens passionnés et on fait les choses avec cœur, donc c’est sûr que pour nous c’est important de s’impliquer dans la communauté par des commandites, des dons et en organisant certains événements. On s’en fait un devoir. C’est dans nos valeurs et dans notre quotidien», affirme-t-elle.

«On aime supporter le sport, l’activité physique, la santé et la jeunesse», résume-t-elle. Dans les régions où l’entreprise a une succursale, elle s’implique en finançant des ligues de soccer et des événements festifs, notamment, dans la Petite-Nation. BMR Groupe Yves Gagnon encourage aussi beaucoup le jeune athlète Félix Bertrand. Mme Gagnon fait remarquer aussi qu’elle est impliquée à la Coop Santé du Nord de la Petite-Nation depuis sa création. L’entreprise a aussi financé de nombreux événements au départ qui ont connu du succès au fil des années, dont le Tour du Lac-Simon BMR et l’ancien festival des hommes forts.  

Questionnée à savoir si BMR Groupe Yves Gagnon souhaitait s’installer dans d’autres localités dans le futur, Mme Gagnon répond : «Il y a beaucoup d’opportunités dans le marché présentement. Disons que les probabilités sont assez fortes. Les opportunités qui viennent à nous présentement ne sont pas dans des régions où nous sommes déjà implantés.» Elle prévient qu’il faut s’attendre «à une certaine mouvance» de la part de BMR Groupe Yves Gagnon dans les prochaines années. «Je peux garantir que ça va juste être des changements positifs», promet-elle.

Pour les 45 ans de l’entreprise, Mme Gagnon tient à remercier ses clients et surtout ses employés pour leur fidélité. «On a des gens qui ont sensiblement le même nombre d’années d’ancienneté que moi j’en ai en âge. Il y en a qui m’ont connue en couche», dit-elle avec le sourire.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par