Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

24 avril 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un guichet à Ripon avant l'été

Un guichet permettant des retraits devrait être de retour à Ripon avant l'été.

Une entente est intervenue entre la Fédération québécoise des municipalités et Desjardins pour mettre en place un projet-pilote de 12 mois dans plusieurs municipalités et Ripon est un des endroits ciblés.

Dès le début de l'Assemblée générale annuelle de la caisse de la Petite-Nation mardi soir, le président sortant, Paul Lalonde, a confirmé le retour de ce guichet. "On peut raisonnablement être optimiste qu'avant l'été, un guichet distributeur d'argent sera installé à Ripon", a-t-il indiqué aux membres présents à l'AGA.

Il reste encore quelques éléments à confirmer avant de pouvoir confirmer officiellement le retour de ce guichet, notamment en ce qui concerne les frais et l'emplacement. Il s'agirait d'un guichet indépendant, mais géré par Desjardins pour le projet-pilote. Le conseil de Ripon devra  se prononcer sur cette entente prochainement.

Présent à l'AGA de la caisse de la Petite-Nation, le maire de Ripon, Luc Desjardins, attendait encore les détails de cette entente. Toutefois, les premières informations laissent entrevoir une participation sans problèmes, du moins pour le projet-pilote. "Ce n'est pas ce qui était recherché, a-t-il commenté. Mais c'est quand même un pas en avant."

C'est après les 12 mois du projet-pilote que le dossier risque d'être plus difficile. Selon les informations connues, les guichets deviendraient alors la responsabilité des municipalités. "Ce n'est pas tout noir et blanc", soutient par contre Luc Desjardins.

"On va y aller pour la première année et on verra par la suite", ajoute-t-il. Le maire de Ripon espère que le projet-pilote démontrera les besoins pour plus de services et qu'il y aura retour d'un guichet avec plus de fonctionnalité.

Autres mesures

En plus du retour potentiel du guichet à Ripon dans les prochaines semaines, d'autres mesures pourraient aussi être mises en place à la suite de l'Assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue au début avril.

"Après l'AGE, on a demandé une rencontre avec M. Lafrennière (directeur général de la caisse). On sent une ouverture de sa part à avoir d'autres services. Comme de la formation et des ordinateurs fournis par la caisse. Ça pourrait familiariser les gens à l'utilisation de l'informatique. C'est ce qu'on peut faire de mieux pour les gens."

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média