Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 décembre 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

L’Ange-Gardien n’accueillera pas une partie de Lochaber-Partie-Ouest

Demande d'annexion de citoyens

Marc Louis-Seize

©Le Bulletin - Yannick Boursier

Le conseil de L’Ange-Gardien a dit non aux résidents de Lochaber-Partie-Ouest qui souhaitent que leur secteur soit annexé à celui de L’Ange-Gardien.

Le 24 septembre dernier, le conseil municipal a reçu une pétition de 253 noms de résidents d’un secteur de Lochaber-Partie-Ouest demandant de rejoindre la municipalité voisine.

Après discussions avec les représentants régionaux du ministère des Affaires municipales et de l’occupation du territoire (Mamot), les élus de L’Ange-Gardien ont refusé d’aller de l’avant avec les démarches lundi soir.

Selon la résolution adoptée, il y avait peu de chance que le projet soit accepté par le Mamot. La municipalité affirme que les motifs soumis dans la demande, notamment les meilleures conditions fiscales et un allégement dans le zonage, n’étaient pas acceptables pour aller de l’avant.

Les demandeurs demandaient aussi des garanties sur la grandeur des terrains que la municipalité ne pouvait pas leur accorder. De plus, la perte de cette partie de territoire aurait pu avoir des impacts importants sur le futur de Lochaber-Partie-Ouest, un autre facteur qui n’aurait pas été accepté par Québec, selon L’Ange-Gardien.

Pour le maire Marc Louis-Seize, cette demande a entraîné beaucoup de travail du conseil municipal puisqu’il s’agissait d’une nouveauté pour tout le monde. «C’était important avant que le conseil prenne une décision qu’on rencontre le ministère. Il fallait comprendre tous les tenants et les aboutissants d’une annexion. On a vite compris qu’on ne rencontrait pas les critères pour annexer ça et que le ministre n’aurait pas été favorable.»

«C’est quand même flatteur de vouloir s’en venir chez nous», a-t-il ajouté.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média