Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

03 décembre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

De meilleures conditions de ski à prévoir cet hiver

Parcours Louis-Joseph-Papineau

Piste LJP

©La Petite-Nation – Louis-Charles Poulin

Les pistes de ski devraient être plus sécuritaires et accessibles sur le parcours Louis-Joseph-Papineau (LJP), puisqu’une nouvelle machine, la DamXtrac 300 ice, sera dorénavant utilisée pour faire l’entretien.  

Ayant un équipement «relativement assez modeste pour entretenir les pistes», le Club de ski de fond de randonnée des Montagnes Blanches envisageait depuis longtemps l’achat de cette machine, affirme son président Claude Ricard. «On a des bons bénévoles, mais dès que les conditions deviennent plus difficiles, c’est-à-dire lorsque c’est glacé, qu’il ne neige pas assez ou qu’il y a du verglas, notre équipement n’était pas du tout adéquat pour entretenir les pistes. Avec les hivers qu’on a, on se ramassait à avoir 25% ou même 50% du temps où les conditions étaient dangereuses et que les gens n’allaient pas skier», explique-t-il.

Maintenant que le Club de ski de fond de randonnée des Montagnes Blanches a fait l’acquisition de la DamXtrac 300 ice, au coût approximatif de 10 000$ avec l’aide de la municipalité de Saint-André-Avellin, les pistes seront mieux entretenues, croit M. Ricard. «On espère pouvoir augmenter de beaucoup la qualité des pistes. On estime que 80% du temps notre réseau va maintenant être praticable et intéressant. On pense aussi que ça va limiter les accidents. Plusieurs écoles utilisent nos pistes et on ne veut pas que les enfants se blessent quand c’est trop glacé.»

Carte participative
Les adeptes de ski de fond, de la raquette, de vélo et de la marche sont invités, par le Club de ski de fond de randonnée des Montagnes Blanches, à se procurer la nouvelle carte participative, de couleur orange, permettant de circuler sur la piste Louis-Joseph-Papineau (LJP). Bien qu'il ne soit pas interdit à ceux qui n'ont pas la carte de circuler sur le réseau d’environ 25 km, M. Ricard insiste sur l'importance de s'en prévaloir en déboursant le montant de son choix.

L’argent amassé permet d’acquérir de l’équipement pour améliorer la condition des pistes comme la DamXtrac 300 ice, précise-t-il. «L’année passée, on a vendu 130 cartes participatives. Ça fait quand même un gros poids politique. En ayant beaucoup de membres, la municipalité a beaucoup plus d’écoute», croit-il. M. Ricard informe qu’il est possible d’acheter une carte participative au Centre d’action culturelle, au Complexe Whissell et au Brasse Camarade à Saint-André-Avellin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média