Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 Novembre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Un nouvel emplacement pour la Maison des jeunes

Papineauville

Un nouvel emplacement pour la Maison des jeunes

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

La coordonnatrice, Manon Bélanger, et la directrice des Maisons des jeunes de Prévention César, Sylvie Durocher.

DÉMÉNAGEMENT. La Maison des jeunes de Papineauville de Prévention César est maintenant située au 168 rue Jeanne d’Arc.

Selon la directrice, Sylvie Durocher, et la coordonnatrice des Maisons de jeunes de Prévention César, Manon Bélanger, ce nouvel emplacement est beaucoup plus central que le centre communautaire de la municipalité où ils évoluaient auparavant. «C’est au cœur du village et c’est plus accessible pour les jeunes. On a maintenant nos propres locaux et on n'a pas besoin de les partager», lancent-elles en précisant que le bâtiment est un don de la Maison funéraire Shields Berthiaume qui était située à cet endroit il y a quelques années.

Prévention César a dû investir environ 150 000 $ pour rénover l’endroit. «Ce n’est pas un bâtiment neuf et on s’attendait à avoir des petites surprises. On a refait la toiture et les murs. Il n’y avait pas de division au deuxième étage. Depuis quatre ans, on a recueilli des dons et fait des levées de fonds en prévision de notre déménagement ici. On a mis beaucoup d’argent, mais on est bien content du résultat», fait savoir Mme Durocher en ajoutant que la nouvelle Maison de jeunes comprend une vaste cour extérieure, une cuisine, les bureaux administratifs de l’organisme au deuxième étage et un studio d’enregistrement de musique en préparation.

«C’est un endroit pour les jeunes et ils sont toujours supervisés par deux adultes animateurs. On peut les aider avec leurs devoirs où ils peuvent simplement relaxer en écoutant la télévision. C’est leur place et ils peuvent faire ce qu’ils veulent en autant qu’ils respectent les autres. C’est une belle place pour apprendre à vivre en communauté, car on les fait s’impliquer énormément au niveau communautaire. Ça permet de donner une image positive des jeunes et c’est ce qu’on veut développer. C’est un endroit où ils sont libres de venir et nous, on est libre de les accepter ou non s’ils ne respectent pas les règlements», résume Mme Durocher en précisant que les jeunes de 11 ans à 17 ans sont les bienvenus.

La directrice et la coordonnatrice indiquent que le but de l’organisme est de divertir les jeunes en leur offrant diverses activités dans un milieu encadré. «Quand ils s’amusent ici, ils ne font pas de niaiserie ailleurs», souligne Mme Bélanger. Environ 300 jeunes différents fréquentent les quatre Maisons de jeunes de Prévention César dans la Petite-Nation, soit à Chénéville, Papineauville, Montpellier et Saint-André-Avellin. Prévention César, qui existe depuis plus de 25 ans, offre également des activités parascolaires au centre communautaire de Papineauville pour les élèves du secondaire. L’organisme est également spécialisé sur la prévention en toxicomanie auprès des jeunes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média