Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

08 octobre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Le spartiate de Saint-Sixte

Nicolas Villeneuve

©Photo gracieuseté

PERFORMANCE. Un jeune homme de Saint-Sixte, Nicolas Villeneuve, a pris part au Championnat du monde de Spartan Race, en Californie le 29 septembre, où il a terminé 127e sur 180 athlètes.

Âgé de 18 ans, Nicolas a participé à sa première course à obstacles il y a trois ans. «J’avais eu un bon résultat et j’ai décidé d’arrêter mes autres sports pour m’entraîner pour des courses Spartan Race», affirme le passionné. Quelques semaines après sa première course, il a dû surmonter son plus gros obstacle qui aurait pu mettre fin à ses aspirations. Un accident de quatre roues l’a transporté à l’hôpital en septembre 2015.

«Toutes mes côtes ont cassé et fêlé, mes deux poumons ont percé, ma ratte a lacéré. J’ai été à l’hôpital pendant 10 jours et en soins intensifs pendant trois jours. En sortant de l’hôpital, je ne pouvais pas faire de sport pendant quelques mois et quand j’ai pu recommencer c’était différent. J’étais moins performant, car mon corps avait cessé de fonctionner pendant quelques mois», raconte celui qui a été supporté par ses proches et qui a persévéré.

Depuis son accident, il a pris part à près de 30 courses Spartan et il s’entraîne constamment afin d’améliorer son positionnement parmi les meilleurs au monde. Il a installé des structures dans sa cour arrière pour s’entraîner. «J’ai un mur d’escalade, des anneaux et des barres. Je fait beaucoup de cardio et d’endurance musculaire», fait savoir celui qui remercie la municipalité pour son soutien. Pour se qualifier pour le Championnat du monde de Spartan Race, Nicolas devait réussir à terminer parmi les dix meilleurs d’une des courses ciblées par l’organisation de Spartan Race. Il a d’abord tenté sa chance à Ottawa où il a raté le top 10 en fin juillet. Il s’est ensuite repris à Québec, à la fin août, où il a terminé 7e et s’est ainsi qualifié pour le Championnat du monde de Spartan Race. «J’étais le deuxième plus jeune. Il y avait un Américain de 17 ans qui était là», dit celui qui a réalisé le parcours de 23 km de 35 obstacles en environ 3h45 en Californie.

Son objectif pour l’an prochain sera de retourner au Championnat du monde et d’améliorer son temps et de monter sur un podium lors d’une course. À plus long-terme, il aimerait faire partie de l’équipe canadienne et atteindre le top 10 mondial.

Commentaires

9 octobre 2018

Josée Bernier la famille larocque

Bravo Nicolas ça fait différent du hockey

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média