Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 Octobre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Un GMF prévu en janvier dans la Petite-Nation

Un GMF prévu en janvier dans la Petite-Nation

©La Petite-Nation - Archives

Un GMF devrait voir le jour d’ici quelques mois à l’intérieur du CLSC Petite-Nation.

SANTÉ. Un groupe de médecine familiale (GMF) devrait voir le jour, dès janvier 2019, à l’intérieur des murs du CLSC Petite-Nation à Saint-André-Avellin.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) confirme avoir reçu l’autorisation du ministère pour mettre en place le GMF de la Petite-Nation à Saint-André-Avellin et que sa mise en fonction est prévue dans trois mois. Le président-directeur général du CISSSO, Jean Hébert, mentionne que pour avoir le feu vert, 6000 personnes ont dû s’inscrire auprès du groupe de médecins de famille. Pour le moment, il précise que le nombre exact de médecins présents au sein du GMF n’est pas encore officiellement connu.

M. Hébert est d’avis que l’arrivée du GMF de la Petite-Nation signifie une bonne nouvelle pour la région. «Les gens allaient à l’urgence pour voir un médecin, mais maintenant ils vont avoir un médecin de famille qui va pouvoir les suivre. Il va y avoir aussi des professionnels dans le GMF, comme des infirmières et des travailleurs sociaux, qui vont pouvoir donner une meilleure offre de services pour la prise en charge et le suivi des patients. Il n’est pas toujours nécessaire de voir le médecin. Parfois, ça peut être juste l’infirmière par exemple pour vérifier son taux d’insuline ou autres choses comme ça. Le médecin va vraiment pouvoir voir les patients qui ont besoin de voir le médecin. Les autres professionnels vont pouvoir faire des suivis pour avoir une approche plus intégrée face aux besoins de la clientèle.» 

Selon lui, l’arrivée d’un GMF sera aussi intéressante pour la douzaine de médecins qui œuvrent à Saint-André-Avellin. «Ils vont pouvoir faire une pratique d’urgence, une pratique au CHSLD et également une pratique de prise en charge. Ils vont pouvoir avoir une pratique diversifiée. Selon moi, ça va être un facteur d’attractivité pour recruter de nouveaux médecins. Aussi quand tu es dans un GMF, si tu veux prendre des vacances, tes collègues vont prendre la relève. Tu n’as pas tout le fardeau sur toi, donc ça va être intéressant comme pratique médicale», espère-t-il. Rappelons qu’il manque toujours deux ou trois médecins pour prolonger les heures de l’urgence du CLSC de Saint-André-Avellin à 12h par jour 7 jours sur 7, comme il avait été annoncé par le gouvernement en septembre 2017. «On va travailler là-dessus», réitère M. Hébert.

Pour finir, le CISSSO indique qu’il fait présentement les aménagements physiques appropriés pour l’arrivée du GMF au sein du CLSC Petite-Nation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média