Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 Octobre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Une usine de cannabis en préparation à Notre-Dame-de-la-Paix

Une usine de cannabis en préparation à Notre-Dame-de-la-Paix

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Une usine de production de cannabis de 35 000 pieds pourrait voir le jour à Notre-Dame-de-la-Paix.

INVESTISSEMENT. La municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix pourrait accueillir une usine de production de cannabis, au 200 rang Thomas, en 2019.

La phase 1 de ce projet, porté par l’entreprise Québec Cannabis, une entreprise qui compte sept investisseurs présentement, est évaluée à plus de 20 millions $ et devrait créer près de cinquantaine emplois. L’usine de 35 000 pieds carrés devrait contenir près de 11 000 plants de marijuana qui permettraient de produire 5000 kilos annuellement, informe le vice-président de Québec Cannabis, Stéphane Brunette.

Il annonce qu’une deuxième et troisième phase est également prévue au projet, ce qui fait en sorte que l’entreprise prévoit embaucher environ 150 employés à long terme. «On planifiait seulement en produire au niveau médical au départ, mais vu que c’est rendu légal au niveau récréatif on a développé d’autres phases au projet», explique M. Brunette.

Pour le moment, Québec Cannabis est toujours en attente d’une réponse de Santé Canada avant de débuter la construction de l’usine. Mme Brunette précise que Québec Canabis a envoyé sa demande d’obtention d’une licence, il y a presque un an, donc il s’attend à recevoir une réponse sous peu.

Selon lui, Notre-Dame-de-la-Paix est l’endroit idéal pour réaliser ce projet. «Le terrain est vraiment à l’écart des regards et au bout d’un rang. Ça serait dans un bâtiment fermé et sécurisé», mentionne celui qui spécifie que Québec Cannabis est toujours à la recherche d’investisseurs pour réaliser ce projet au cours de la prochaine année.

Appui de la municipalité

Le maire de Notre-Dame-de-la-Paix, François Gauthier, trouve lui aussi que sa municipalité est l’endroit idéal pour implanter une usine de production de cannabis. «La municipalité appuie ce projet-là à 100%.» Pour une municipalité de 750 âmes, comme la sienne, la création d’une centaine d’emplois aurait un impact significatif sur son développement. «C’est un gros investissement pour un petit village comme Notre-Dame-de-la-Paix, mais on a une cinquantaine de terrains de disponible pour bâtir des maisons et accueillir de nouveaux résidents», indique-t-il en spécifiant que ce projet aurait également des retombées positives pour l’ensemble de la région. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média