Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

16 Octobre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Les boxeurs locaux brillent à Ripon

Les boxeurs locaux brillent à Ripon

©Photo gracieuseté

Les pugilistes de Buckingham et de la Petite-Nation se sont illustrés à Ripon.

BOXE. L’Union, soit les clubs de boxe Petite-Nation et BG de Buckingham, a présenté quinze combats, le 13 octobre à Ripon, où les athlètes locaux ont rayonné.

Le combat principal de la soirée opposait le boxeur local, Alexandre Gaumont, à Simon Ouimet du club de boxe L’Impérium dans la catégorie des 165 livres senior. C’est le représentant de l’Union qui a remporté l’affrontement par TKO à une minute du premier round. Son entraîneur et propriétaire du club BG, Marcellin Gaumont, semble avoir été surpris par sa force de frappe. «Peut-être qu’un jour on entendra dans une tribune sportive qu’il avait le meilleur crochet de gauche du Québec», rigole-t-il.  

La demi-finale du gala a aussi été remportée par celui qui représentait les clubs de Buckingham et de la Petite-Nation. Jean-Nicholas Henrie a remporté par décision unanime sa confrontation avec Cederick Thibeault, du Club de boxe Lafrenière, chez les 180 livres sénior. Selon son entraîneur, Henrie a livré son meilleur combat en carrière à Ripon jusqu’à présent. «Il avait une belle attitude. Il contrôlait son stress et en plus il avait envie d’être là. Il s’amusait en boxant comme il boxe au gym.»

Alexis Ledoux, de l’Union, a remporté son combat par décision unanime contre son rival, Jacob Blais, du club Gym Le Local, dans la catégorie des 125 livres de 14 ans. Selon M. Gaumont, ce fut un combat «intense», alors qu’il compare la rivalité entre ses deux jeunes boxeurs amateurs à celle qu’il y a eu entre Arturo Gatti et Micky Ward ou encore à celle entre Joe Frazier et Muhammad Ali au niveau professionnel.

Le boxeur local, Théo Levesque, a perdu par décision, tout comme Charly Dery qui a perdu par décision partagée et Mikael Gagnon qui s’est aussi incliné par décision. «Charly a livré un très gros combat face à un des favoris pour les gants dorés […] Mikael a livré, selon moi, le meilleur combat de la soirée», commente M. Gaumont. Il ajoute que plusieurs autres jeunes boxeurs locaux se sont illustrés dans des combats de démo, soit Cédrik Loyer, Vincent Mongeon, Mélix Gagnon, Naomie Labelle, Jessy Prégent et Cameron Patrice.

Pour finir, l’Union invite la population à son prochain gala de boxe, le 8 décembre, à Papineauville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média