Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

17 septembre 2018

L’élargissement de l’A-50 doit être la priorité #1, affirme Lauzon

Benoit Lauzon

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Le préfet de la MRC de Papineau et maire de Thurso, Benoit Lauzon, souligne l’importance d’élargir l’autoroute 50.

CIRCULATION. Selon le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, l’élargissement à quatre voies de l’autoroute 50 doit être la priorité numéro 1 des candidats qui souhaitent représenter Papineau à Québec après l’élection provinciale.  

«Il le faut, car on parle de sécurité», affirme le maire de Thurso qui espère que l’élargissement de l’autoroute 50 permettra de réduire le nombre d’accidents et de décès qui y surviennent. «C’est certain que la sécurité c’est important, car on a beaucoup de gens de l’Outaouais qui viennent travailler sur notre territoire et des gens de notre territoire qui vont travailler à la Ville de Gatineau. Ils doivent le faire de façon sécuritaire.»
Il croit également que le dédoublement des voies de l’artère routière est nécessaire pour développer la MRC de Papineau. M. Lauzon affirme avoir observé un «boom économique» sur le territoire dans les dernières années qu’il attribue à l’arrivée de l’autoroute 50.

«Si je recule un peu en arrière, on parlait beaucoup de l’impact sur la route 148. Les analyses qu’on a faites démontrent qu’il y a eu une diminution sur la route 148, mais on a doublé le nombre de personnes qui traversent notre MRC depuis 2012. Il y avait 8 000 personnes qui passaient avant l’arrivée de l’autoroute 50 et maintenant on est rendus en haut de 16 000 personnes par jour. Ça prend ça pour faire du développement économique et pour pouvoir développer nos parcs industriels, soit le Parc Industriel Régional Vert de Papineau ainsi que ceux de Papineauville et de Montebello, le pôle touristique de Montebello, le cœur de notre MRC qui est à Saint-André-Avellin avec notre pôle culturel.»

Il souhaite l’élargissement de l’autoroute 50 à quatre voies «le plus rapidement possible». M. Lauzon propose que les différentes phases proposées par le gouvernement libéral soient complétées simultanément. Il pense réalisable de compléter les phases 1, 2 et 3 en trois ans. «On est capables de travailler à ce bout-ci de la 50 et à l’autre bout en même temps. Si on veut diminuer les coûts, il faut le faire le plus rapidement possible et il faut le faire ensemble», conclut-il.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média