L’Arsenal sera de la finale!

Nouvelles-Frontières défait Louis-Joseph-Papineau

Antony Da Silva-Casimiro antony.dasilvacasimiro@tc.tc
Publié le 29 octobre 2011
L’Arsenal affrontera le Vortex la semaine prochaine en finale.(Photo: Antony Da Silva-Casimiro)

L’Arsenal de Nouvelles-Frontières a battu dans l’une des deux demi-finales les Patriotes de l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau par la marque de 43 à 20 samedi après-midi sur le terrain de la rue Gamelin.

Ce qui signifie que l'équipe de football de l'école privée n'est plus qu'à un pas du fameux match. Elle pourrait pour une deuxième année consécutive se rendre au Bol d'Or disputé dans deux semaines.

«Ça été un énorme match émotif. On a livré la marchandise. On a pu voir des joueurs se lever durant le match et ils se sont surpassé», a mentionné Jérôme Tremblay, entraîneur-chef de l'Arsenal.

Ce dernier fait surtout allusion à Mathieu Bradley qui a bien remplacé Nicolas Garneau-Mignot, un gros morceau de l'équipe jouant des deux côtés du terrain. Son remplaçant a été un joueur important de ce match, inscrivant deux touchés offensifs et trois interceptions.

Du côté des Patriotes, Mark Stooke, entraîneur-chef, semblait bien sûr déçu, malgré que son équipe n'a jamais abandonné. Tout le long du match, les visiteurs ont donné du fil à retordre aux hôtes, tirant toujours de l'arrière.

«Ça demeure en bas de nos attentes, on aurait pu obtenir de meilleurs résultats. Ce n'est pas qu'on a mal joué, mais on avait de belles occasions durant le match et on les a laissé sur le terrain», a-t-il expliqué.

Ce qui attend les Patriotes l'an prochain? Personne ne le sait encore. Chaque année est une question de survie pour l'équipe de football de Papineauville. Avec seulement 25 joueurs, dont dix du groupe graduent, rien n'est certain. «On espère que la relève sera présente et que les jeunes s'impliqueront», a ajouté Marc Stooke.

À la fin de la rencontre, les joueurs de l'Arsenal avaient le sourire au visage, car en plus de disputer la finale, ils allaient le faire devant leurs partisans. L'équipe de Des Lacs, invaincue en saison régulière, s'est inclinée 32 à 19 contre le Vortex de Du Versant, qui en plus de jouer sa première finale est aussi à ses premières séries éliminatoires.

«On est prêt pour la finale et on va travailler fort pour aller une seconde fois au Bol d'Or. Il faut seulement qu'on garde notre tête sur nos épaules, car on est une équipe qui peut se battre nous-même», a indiqué l'entraineur-chef de l'Arsenal.

La finale aura lieu au Collège Nouvelles-Frontières la semaine prochaine. La date et l'heure n'ont pas encore été indiquées. Ailleurs dans la ligue, l'équipe cadette de l'Arsenal a perdu 14 à 13 contre les Jaguars de l'Érablière. Ceux-ci affronteront les Tigres d'Hormidas-Gamelin en finale.

En juvénile division 2, les Falcons de Philemon-Wright ont eu le dessus vendredi soir contre les Panthères de Mont-Bleu, remportant 36 à 7. Ils affronteront les Tigres d'Hormidas-Gamelin qui ont vaincu 27 à 14 le Phénix de Nicolas-Gatineau.