Sections

Félix Bertrand en argent au Mondial Acrobatx


Publié le 7 septembre 2017

SKI ACROBATIQUE. Quand la rentrée scolaire est arrivée la semaine dernière à l'école secondaire Louis-Joseph-Papineau, Félix Bertrand avait une autre histoire de médaille à raconter à ses camarades de classe.

Non, l'hiver n'est pas arrivé. Il fait encore beau et chaud à l'extérieur et nous sommes loin de la neige et du froid.

C'est tellement un gros spectacle. Avec les lumières et la foule, ça rendait l'endroit magique. C'est quelque chose à voir.

Félix Bertrand, 15 ans

Reste que son dernier succès s'est passé sur les pentes. Depuis quelques étés déjà, l'ado de 15 ans passe du temps au centre acrobatique Yves Laroche, au Lac-Beauport, où il y a des rampes aquatiques conçues spécialement pour sauter avec des skis.

Chaque année, le Mondial Acrobatx – une compétition qui rassemble plusieurs athlètes, dont les meilleurs au monde – a lieu dans le coin de Québec à la fin de l'été.

Comme le ski acrobatique qu'on voit à la télévision, exceptée qu'au lieu de la neige, c'est une énorme piscine qui sert de piste d'atterrissage.

«C'est rafraîchissant et différent. Ça te sort de ta zone de confort, a lancé d'emblée le champion canadien de ski acrobatique qui représentait l'équipe provinciale. J'ai déjà sauté plusieurs fois, mais c'était ma première expérience dans la catégorie Sauts.»

Un baptême qui s'est soldé avec une médaille d'argent dans une classe comportant des skieurs de tous âges. Félix étant encore une fois le plus jeune, le nouveau vice-champion du Mondial Acrobatx a dû se surpasser pour monter sur le podium, en tentant des sauts qu'il n'a pas l'habitude d'exercer en compétition hivernale.

Il s'est démarqué, d'abord avec une troisième place en qualifications, puis une deuxième position lors de la finale. En Big Air Pro, il avait pris le neuvième rang.

Et la nuit tombée, ce n'est plus le même décor au centre Yves Laroche. Avec les lumières le long de la piste et de nombreux spectateurs entassés pour voir l'élite, Félix a eu un avant-goût des compétitions internationales.

«C'est tellement un gros spectacle. Avec les lumières et la foule, ça rendait l'endroit magique. C'est quelque chose à voir», a ajouté l'athlète de 6'0 qui a également passé une partie de son été à s'entraîner en France avec des olympiens,

Le Mondial Acrobatx passé, Félix Bertrand poursuivra son entraînement avant d'ajouter les pratiques de trampoline à son agenda dans les prochains jours. La course à pied et le vélo seront également de ses séances. À ça, s'ajoute un souper-bénéfice à la fin du mois octobre, qui lui donnera un coup de main financier pour sa prochaine saison.

«C'est la fin d'un gros été et le début d'un gros automne qui m'attendent avant que la saison de ski commence officiellement», a conclu le principal intéressé.