Des caméras installées à l'aréna de Saint-André-Avellin

Publié le 13 mars 2017

Le vice-président de l'AHMPN, Raymond Moscatelly, le député de Papineau, Alexandre Iracà, le président et le trésorier de l'AHMPN, Daniel Bock et Patrick Durocher.

©Photo TC Media - Jessy Laflamme

HOCKEY. L'Association de hockey mineur de la Petite-Nation (AHMPN) a installé des caméras à la patinoire Stéphane-Richer de Saint-André-Avellin pour filmer les jeunes en action ainsi que les parties des tournois.

Les entraîneurs pourront se servir des vidéos pour analyser les matchs de leurs joueurs. Une télévision sera installée dans une chambre des joueurs pour permettre le visionnement des parties.

L'installation de ces caméras a coûté 5400 $. Le député de Papineau, Alexandre Iracà, a remis une subvention de 1250 $. Le reste de la somme provient à même le budget de l'AHMPN. Ces caméras permettront à l'organisme d'augmenter ses revenus, car elle vendra des vidéos des matchs aux parents. «Nous ferons des montages que les gens pourront acheter. Comme ça, les jeunes auront des souvenirs de leurs tournois et verront leur évolution au fil des ans.», affirme le président de l'AHMPN, Daniel Bock.

Le système de caméra a été installé à l'aréna de Saint-André-Avellin, car l'AHMPN y organise deux de ses tournois annuels. Le troisième se déroule à Papineauville. Grâce à ces événements, l'AHMPN peut maintenir les coûts d'inscription plus bas. «Ça nous rapporte 25 000 $, ce qui permet d'avoir le coût d'inscription à 300 $, sinon ça serait 600 $. À ce prix-là, plusieurs familles devraient faire un choix», précise M. Bock.

Cette année, l'AHMPN a 190 jeunes d'inscrits. «Il nous manque quelques joueurs âgés de 8 à 12 ans, mais sinon ça va bien. On a un boom au niveau des plus jeunes», souligne M. Bock.

Les jeunes pourront suivre leur évolution. Daniel Bock

L'AHMPN travaille fort à recruter des bénévoles. Les parents étaient même appelés à payer 75 $ supplémentaire cette année. Cette somme leur était remboursée s'il accomplissait quatre heures de bénévolat au cours de l'année. «Au début, les gens trouvent que c'est beaucoup et quand ils le font, ils se rendent compte que ce n'est pas si pire. On espère ensuite qu'ils se joindront à nous comme bénévoles. Et ceux qui ne veulent pas faire de bénévolat du tout payent simplement le 75 $», mentionne M. Bock.  

Les caméras installées à Saint-André-Avellin pourront également servir à d'autres événements qui se tiennent dans l'aréna au cours de l'année. Pour l'instant, l'AHMPN est en train de se familiariser avec l'équipement. Ainsi, les joueurs auront seulement accès aux vidéos lors de la prochaine saison.