Sections

Un nouveau concept qui fait rêver


Publié le 19 mai 2017

©Photo gracieuseté

TECHNOLOGIE. Une nouvelle entreprise de la région, Litmaginaire, qui fabrique des lits, rêve de voir son nouveau concept breveté dans des chambres à coucher à l’international.

Dorénavant, les gens pourront personnaliser et adapter leur lit à volonté grâce à l’invention de Stéphane Charlebois, président de Litmaginaire.  «Ça permet de personnaliser un ameublement de façon intime avec une image qui est rétroéclairée avec des LED. Il y a aussi le Bluetooth et un système de son qui permet de faire jouer notre musique préférée. Ça vient vraiment créer une ambiance spéciale. C’est un mélange lumière, image et son», explique celui qui est originaire de Fassett et qui présente son concept en partenariat avec les Meubles La Détente. «Il faut vraiment le voir en vrai pour bien comprendre et apprécier l’effet que ça fait», selon l’électromécanicien qui est venu avec cette idée en voulant construire son propre lit.  

Ce concept unique et révolutionnaire de lit combine l’élégance avec la technologie et l’innovation. Les possibilités sont tout simplement infinies.

Stéphane Charlebois

«La beauté de mon concept, c’est que mon produit n’est pas une vente finale. Si les gens sont tannés de leur image, ils vont pouvoir changer leur photo en allant sur notre site web. C’est du jamais vu de pouvoir changer une image sur un meuble», ajoute l’inventeur qui a développé son concept seul et qui précise n’avoir reçu aucun financement ou aide de la part d’un organisme. Récemment, il a réussi à s’associer avec deux fabricants d’ameublement ainsi que deux détaillants, soit Meubles La Détente et Matelas Lapensée. M. Charlebois compte offrir son produit partout au Canada et rêve ensuite de l’exporter à l’international. «Présentement, je démarre et je veux valider mon concept. Si le produit se vend bien, je vais essayer d’approcher d’autres détaillants. Si je produis un volume assez intéressant éventuellement, je vais louer un local et engager des gens», espère-t-il.  

Pour l’instant, son concept est intégré à une tête de lit, mais il prévoit l’utiliser pour d’autres meubles comme des tables de salon. M. Charlebois termine en disant qu’il a également d’autres idées en tête qu’il souhaite développer dans le futur.