Sections

Léopold St-Laurent veut que Saint-André-Avellin se démarque


Publié le 11 octobre 2017

Le candidat à la mairie de Saint-André-Avellin, Léopold St-Laurent, veut s’assurer que l’argent des citoyens soit investi judicieusement.

©Photo gracieuseté

ÉLECTIONS. Léopold St-Laurent, cinquième et dernier candidat à avoir annoncé sa candidature à la mairie de Saint-André-Avellin, souhaite que sa municipalité sorte du lot.

Bien qu’il convient être «probablement le candidat le moins connu à la mairie», notamment parce qu’il réside à Saint-André-Avellin depuis 2014, Léopold St-Laurent estime avoir l’expérience nécessaire pour occuper le poste de maire. Celui qui résidait de façon saisonnière à Chénéville auparavant  a œuvré dans divers milieux, entre autres, au niveau forestier, minier, dans l’assemblage et chez Hydro-Québec où il a été gestionnaire avant de prendre sa retraite en 2011. Selon lui, son parcours professionnel lui a permis d’acquérir de l’expérience «en gestion de matériel de transport, en entretien de bâtiments, en suivi de budgets, en gestion des ressources humaines, en gestion de la santé et sécurité en milieu de travail et en gestion de la protection de l’environnement». M. St-Laurent s’est installé à Saint-André-Avellin pour développer un élevage d’Alpagas et une plantation d’arbres fruitiers en devenir.

«Les projets sont intéressants et les défis sont grands. Il faudra être innovateur, rigoureux et être à l’écoute des citoyens. C’est ce qui m’amène à poser ma candidature», informe-t-il en précisant que sa municipalité a pour environ 6 millions $ de projets à venir. Le candidat à la mairie veut que sa municipalité se démarque des autres. «Si on fait comme les autres, on va tout le temps être deuxième. Si on innove, on va être premier et les autres vont venir voir ce qu’on fait. À la fin de mon mandat, ce n’est pas nous qui irons voir ce qui se fait ailleurs parce qu’on va être les premiers», affirme-t-il en ajoutant qu’il est important de travailler en équipe et avec les citoyens pour développer Saint-André-Avellin. S’il est élu, M. St-Laurent souhaite intéresser davantage les citoyens à la politique en tenant des rencontres informatives en plus des séances du conseil. «J’aimerais avoir des rencontres citoyennes aux deux mois où l’on pourrait davantage discuter, les citoyens pourraient poser leurs questions et avoir des réponses, on les informerait sur l’avancement des différents projets.»

Dès son élection, M. St-Laurent placerait l’avancement des projets de la nouvelle caserne et de l’Hôtel-de-ville au sommet de sa liste de priorités. «Ces deux bâtiments nous feront faire un grand pas au niveau des services aux citoyens. La Maison du citoyen viendra continuer le travail au niveau de la culture avec une nouvelle bibliothèque au goût du jour et qui répond aux besoins des citoyens. La nouvelle caserne permettra à notre Service incendie d’être plus opérationnel», estime M. St-Laurent qui affirme qu’il consultera les citoyens sur ces projets. «Il ne faut pas oublier que le but est toujours la plus grande efficience à moindre coût», mentionne-t-il en spécifiant vouloir aussi améliorer l’accès à internet, entretenir les immeubles existants, améliorer la sécurité dans les parcs, aider les entreprises à se développer et améliorer le réseau routier dès le printemps. 

Des projets gérés avec une vision d’avenir et à moindre coût pourront permettre à Saint-André-Avellin d’être considérée comme une municipalité leader dans le développement de la Petite-Nation.

Léopold St-Laurent

Au niveau régional, M. St-Laurent mentionne qu’il aimerait discuter d’un projet de fusion des municipalités. «Selon moi, ce serait positif. Ça représentait des économies pour toute la Petite-Nation, il pourrait y avoir des services unifiés et il y aurait moins de chicanes de clocher», conclut-il.

À noter que Jean-René Carrière, Daniel Cooke, Yves Destroismaisons et Richard Parent briguent également la mairie de Saint-André-Avellin. Les cinq candidats ont fait l’objet d’un article dans le journal La Petite-Nation afin de présenter leur candidature. Une présentation officielle des candidats aux élections de la municipalité aura lieu le 22 octobre, de 10h à midi, au Complexe Whissell.