Sections

Le Défi sportif Uniprix 2017 est annulé


Publié le 8 août 2017

La Fondation Santé de Papineau est dans l’obligation d’annuler le Défi Sportif Uniprix 2017.

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

ANNULATION. La Fondation Santé de Papineau est dans l’obligation d’annuler le Défi Sportif Uniprix 2017, qui devait avoir lieu le 27 août à Champboisé, en raison d’un nombre insuffisant de participants inscrits. 

À trois semaines de l’événement, moins de 100 inscriptions avaient été reçues par la Fondation de Santé Papineau qui mentionne que l’événement attire habituellement plus de 300 participants. En 2014, environ 500 coureurs et marcheurs y avaient participé. «On avait très peu d’inscriptions. On a fait l’analyse de ce que ça allait nous coûter de faire l’événement quand même et ce que ça allait nous rapporter. Finalement, d’un commun accord avec notre partenaire, on a décidé d’annuler l’événement pour cette année», informe la coordonnatrice aux événements et communications, Isabelle Plouffe.

Cette année, la formule proposée par le Défi Sportif Uniprix était différente des années antérieures. Contrairement aux autres années, les participants ne se seraient pas exercés dans les rues de Buckingham en juin, mais auraient plutôt marché et couru dans la nature à la fin août. «En changeant la date et le lieu, on a peut-être changé de public cible», avance Mme Plouffe en précisant que la Foire gourmande de l’Outaouais à Chelsea et la Course de Minuit au Mont-Cascade se déroulant la même date peut peut-être avoir eu un impact sur les inscriptions. «Est-ce que ça nous a réellement affectés? Je ne pourrais pas le dire pour le moment. Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en ligne de compte à mon avis», estime celle qui ajoute que la Fondation Santé de Papineau analysera la situation en profondeur prochainement.

On avait très peu d’inscriptions.

Isabelle Plouffe

Chaque année, le Défi sportif Uniprix, anciennement appelé le Demi-marathon Uniprix, permet à la fondation d’amasser aux alentours de 12 000 $ pour financer des projets visant l’amélioration des soins et services en santé offerts à la population de la Vallée-de-la-Lièvre et de la Petite-Nation. «À court terme, ça ne devrait pas affecter nos projets, mais c’est certain que c’est une somme d’argent qu’on n’aura pas cette année pour la fondation. On va trouver d’autres façons d’aller chercher des sous», fait savoir Mme Plouffe qui ajoute que les personnes qui s’étaient inscrites à l’événement ont été contactées pour effectuer un arrangement avec elles.

Pour ceux qui souhaitent encourager la Fondation Santé de Papineau, il est possible de le faire en participant à leur souper côtes levées le 17 août, leur 8e Souper gastronomique le 30 septembre ou leur Soirée-bénéfice avec Irvin Blais le 28 octobre. Pour plus d’informations : http://fondationsantedepapineau.ca/